Les séries France Bleu

On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Street dance : Hip Hop et Break-dance
Street dance : Hip Hop et Break-dance © Getty - Mohamed LOUNES

La danse hip-hop

Diffusion du jeudi 4 avril 2019 Durée : 2min

Elle se pratique dans la rue comme à la scène. Break, Locking ou Top rock. La danse Hip Hop pourrait devenir une discipline olympique des J. O. de paris en 2024.

À la fin des années 70, dans le Bronx, ghetto majoritairement afro américain de New York, de nombreux jeunes désoeuvrés traînent dans la rue. Pour s’occuper, ils branchent illégalement leurs chaînes stéréo sur les réverbères de la ville, et transforment la rue en piste de danse. La guerre des gangs se déplace alors sur les trottoirs dans une surenchère de figures acrobatiques de plus en plus spectaculaires.  Des D. J. comme Kool Herc ou Afrika Bambaataa rejoignent le mouvement et des soirées s’improvisent aux coins des blocs d’immeubles. Tour à tour, les jeunes se défient dans des duels qui se transforment en battle de danse.

Au déburt des années 80, le hip hop arrive en France grâce au "New-York City Rap Tour". Une tournée qui passe entre autre par le Bataclan à Paris et présente pour la première fois : graffeurs, D. J., rappeurs, et bien sûr des danseurs de break-dance. En 1984, Patrick Duteuil alias Sydney créé pour TF1, H. I. P. H. O. P.  la toute première émission au monde exclusivement consacrée au hip hop.

Le break-dance a été inscrit dans la liste des sports additionnels en lice pour intégrer le programme des futurs J. O. de Paris. Tout comme le surf ou le skateboard, l’arrivée de ces nouveaux sports a pour but d'attirer la jeunesse. Donc RDV en 2024 pour voir comment la danse hip hop se sera prise aux jeux !

Le petit + :

Street-dance par excellence, le Hip Hop et le Break-dance sont aujourd'hui très pratiquées par les jeunes. Ils sont souvent autodidactes mais les stars du Hip Hop ouvrent de nombreux cours en écoles de danse.

Le break-dance est essentiellement axé sur des figures acrobatiques époustouflantes et plus souvent dansé seul.

Le Hip Hop, lui, est axé sur une fluidité de mouvements associée à des "pop and lock" permettant de visualiser les rythmes de la musique. Il est dansé seul ou chorégraphié en groupe.

Danse inspiratrice, ses techniques sont reprises dans une danse plus confidentielle, le Tribal Fusion, où les danseurs de Hip Hop ont apporté leurs "pop and lock" pour une expression corporelle plus hypnotique.