Les séries France Bleu

On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Jean-François FREY

La tondeuse

Diffusion du vendredi 10 mai 2019 Durée : 2min

Au printemps, on la passe tous les quinze jours. Manuelle ou robot connecté. 700 000 tondeuses sont vendues en France chaque année.

Jusqu'au 19ème siècle, la tonte des pelouses est confiée à des troupeaux de moutons affamés ! Le problème, c’est leur indiscipline, ils broutent où ça leur chante et laissent des parcelles entières d’herbes hautes. La solution va venir de Grande Bretagne. De nouveaux sports comme le cricket, le football, le rugby et le golf, génèrent un nouveau besoin : l'entretien des gazons. En 1830, Edwin Beard Budding - déjà inventeur de la clé à molette - met au point la toute première tondeuse mécanique à traction animale.

Cet ingénieur anglais conçoit et répare les machines d’une usine de textile. Un engin sert à raser les fibres de velours. Fibres qui lui rappellent les mauvaises herbes de son jardin ! Il adapte l’appareil composé de lames montées sur un cylindre pour en faire la première tondeuse à gazon mécanique. La motorisation arrive à la fin du 19ème siècle, d’abord à vapeur, et puis avec un moteur à essence. En 1985, on peut enfin piloter la tondeuse autotractée.

Depuis quelques temps, dans nos jardins, ce sont les robots-tondeuses qui font la loi. Ces infatigables brouteur à roulettes qui répondent au doigt et au clic font le boulot à notre place. Et nous, pendant ce temps-là, chaise longue, lunette de soleil, on profite de notre petit gazon en comptant les moutons ! 

Le petit + :

Pour tondre son gazon, il existe plusieurs façons. Certains jardins exigent une tonte absolument chirurgicale, alors les maîtres des lieux se retrouvent à 4 pattes pour tailler l’herbe aux ciseaux. La grande majorité des jardiniers utilisent une tondeuse thermique ou électrique.  

Et si aujourd'hui arrivent les robots connectés, il existe aussi un moyen plus bucolique de s’occuper de l’herbe verte.

Les moutons ! Avec eux, zéro bruit, zéro déchet ! Moutons ou chèvres, ils ont le gros avantage de passer partout. Ce qui est très apprécié sur les terrains difficiles d’accès avec des engins motorisés pour débroussailler et/ou en prévention des incendies. Petit conseil, il vaut mieux d’abord protéger ses parterres de fleurs, ou son potager, car nos amis herbivores ne font pas la différence entre l’herbe et les hortensias ou les fleurs de carottes !