Les séries France Bleu

On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Image d'illustration
Image d'illustration © Getty - Eric BERACASSAT

La gendarmerie

Diffusion du lundi 29 avril 2019 Durée : 2min

C'est un corps militaire. Sûreté, protection et maintien de l’ordre. La Gendarmerie Nationale est l’une des plus anciennes institutions françaises.

Depuis le 12ème siècle,  les chefs de guerre recrutent des compagnies de mercenaires pour renforcer leurs armées. Problème, ces bandits de grands chemins en profitent pour piller et semer la pagaille partout où ils passent. Il faut donc une troupe pour contrôler tout ce petit monde : la Maréchaussée est créée au 14ème siècle, pendant la guerre de 100 ans. En 1536, sous François 1er, elle étend son domaine de compétences et devient alors le bras armé de la justice royale.

Durant près de deux siècles, cette police de la route parcourt la campagne à cheval traquant criminels et déserteurs. Pour mieux régner, Louis 15 répartit la Maréchaussée en petits détachements sur l'étendue du territoire : 565 brigades composées de 3 à 4 hommes sont installées aux abords des grands axes dans chacun des trente-six gouvernements ou provinces françaises.  La Maréchaussée change de nom et devient Gendarmerie nationale, après la Révolution en 1791.

À Chalain-le-Comtal, non loin du péage de l'A72, les gendarmes de la Loire se sont trouvé nez à nez avec un homme déguisé en radar automatique !  Ils n’ont pas hésité à poster sur twitter, un selfie en bonne et due forme. C’est sans doute la première fois qu’un homme-radar se fait flasher !

Le petit + :

Lorsqu’en 1791 la Maréchaussée devient la Gendarmerie Nationale,ses missions de justice lui sont retirées afin de garantir la séparation des pouvoirs et elle est placée sous la tutelle du ministère de la Guerre. C’est donc une force de police à statut militaire. Elle est responsable de la sécurité dans les zones rurales et périurbaines, et intervient aussi bien en métropole qu’en outre-mer.

En 2009 il est décidé que la gendarmerie nationale soit rattachée au ministère de l’Intérieur tout en gardant son statut militaire, avec la police nationale qui, elle, est active principalement en zones urbaines.

La gendarmerie a deux missions, la sécurité publique et la police judiciaire. 

En comptant tout son personnel, de l’officier au bénévole civil de réserve citoyenne, la gendarmerie compte un effectif de 155 mille personnes dont 20 % de personnel féminin. Elles furent intégrées en 1972. D’abord dans le domaine administratif, elles durent attendre 1982 pour  pouvoir aller sur le terrain où elles ont pu faire leurs preuves

C’est aussi en 1972 que le GIGN a été créé avec les succès que nous lui connaissons.