Les séries France Bleu

On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - SIMON DAVAL

La presse people

Diffusion du jeudi 2 mai 2019 Durée : 2min

On y découvre ce que les célébrités voudraient nous cacher. En France, la presse people rassemble près de 18 millions de lecteurs chaque semaine

En France, dès les années 1850, le Figaro inaugure une rubrique qui distille indiscrétions et potins mondains…  Après la première guerre mondiale, les stars d’Hollywood attisent la curiosité du public, et la presse populaire trouve ses nouveaux "people".  Le filon est si riche que le journal Paris-Soir, décide d'élargir la palette des célébrités aux principaux dirigeants de la planète, comme par exemple Adolf Hitler, saisi en 1937 dans son intimité. Le Führer est montré avec son chien en train de lire des romans policiers tout en écoutant Wagner. Après la libération, Paris-Match qui bat de l’aile, tente le tout pour le tout : acheter des photos au prix fort et miser sur des unes spectaculaires.

En 1987, avec l’apparition de "Voici", la presse à sensation va encore plus loin ! Le "le journal des paparazzi" dévoile les pires indiscrétions sur le monde du show-biz. Les poursuites pleuvent, mais les ventes s'envolent.

Et si on lâchait les people pour s'intéresser à la vie de notre boulangère ? On apprendrait qu’elle a retrouvé la ligne malgré sa grossesse, que le petit copain de sa demi-soeur l’a trompé avec sa meilleure amie, et qu’elle utilise le même démaquillant que la factrice. Bref, c’est largement aussi trépidant que la vie de Kim Kardashian !

Le petit + :

"Le poids des mots- Le choc des photos". Le slogan de Paris-Match illustre parfaitement l’importance des photos dans la presse. Mais la presse people en use et en abuse pour alimenter sa "Une" en recourant aux photographes plus communément appelés paparazzi.

Dans l’œil du photographe, il y a la célébrité, mais souvent en second plan peut se trouver : vous, moi, votre voisine ou votre patron.

Le film de 1997, Paparazzi  traite justement de ce sujet avec humour. 

Un gardien de parking perd son emploi parce qu’il est sur la même photo qu’un couple de célébrités alors qu’il devait se trouver à son poste de travail au moment du cliché.