Les séries France Bleu

On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Image d'illustration
Image d'illustration © Getty - Chesnot

Le Club Méditerranée

Diffusion du mardi 28 mai 2019 Durée : 2min

Tout est compris : hébergement, restauration et animation. Chaque année dans le monde, plus d’un million de vacanciers séjournent au Club Méditerranée.

Au printemps 1950, des affiches annoncent aux passagers du métro parisien : 15 jours "tout compris" aux Baléares pour 159 francs ! L’auteur, c’est Gérard Blitz un champion de natation belge, médaillé olympique à la sensibilité marxiste. Pendant la guerre, il rejoint la résistance et à la libération, le gouvernement belge le charge d’accueillir les prisonniers wallons et flamands avant leur retour au pays. Pour requinquer les survivants, il les installe dans deux hôtels à Chamonix et à Annecy qu’il nomme "village des rapatriés".

Maintenant que la guerre est finie, il est temps d’inventer un autre monde, et pour ça, il va s’inspirer de son expérience dans la résistance.  Gérard Blitz loue un terrain au Baléares et accueille au début de l’été 1950, 300 vacanciers dans un village de tentes récupérées dans un surplus de l’armée américaine, sans eau ni électricité ! Ce n’est pas le grand confort, mais pour Blitz "Ce ne sont pas les vacances qui comptent, c'est la vacance de l'esprit, l'état de liberté intérieure".

Fini les cases et les villages, aujourd'hui le Club Med fait dans le haut de gamme. Même si on n’a pas les moyens d’y aller, on peut quand même méditer sa devise :  Le but de la vie, c’est d’être heureux. Le lieu pour être heureux, c’est ici. Le moment pour être heureux, c’est maintenant !

Le petit + :

Au début, les tentes ou des cases abritaient les vacanciers, de Gentils Organisateurs vous prenaient par la main pour vous faire faire toutes sortes d’activités auxquelles vous n’auriez jamais pensé ! Vous "payiez"vos consommations avec des "colliers bar". Bref, vous n’aviez pas à penser, ni à organiser vos vacances. Vous vous laissiez porter dans un contexte plutôt « bon enfant ».

L’évolution de notre société et les difficultés financières de l’entreprise pousse la direction à monter de gamme. La qualité des buffets est améliorée, les menus sont élaborés par de grands chefs, les soirées conçues par de vrais professionnels du spectacle deviennent des « sons et lumière » de hautes qualité. Une conciergerie, des villas privatives avec majordomes, etc. 

Aujourd’hui, le Club Med voit haut, très haut, il vise le luxe et la haute société !

Malgré tous ses efforts, la société Française populaire grâce à Albert Trigano reste en difficulté est vendue en 2014 à Fosun Tourism. Le Club Med est à présent chinois !

Mais pour beaucoup de français, le Club Med , c’est "Les bronzés" !