On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Image d'illustration
Image d'illustration © Getty - Comstock Images

Le Mont-Saint-Michel

Diffusion du vendredi 3 mai 2019 Durée : 2min

Il compte 25 habitants et 3 millions de touristes chaque année. Le Mont St Michel est le 3ème lieu le plus visité de France.

L'histoire de cet îlot de granit débute au 5ème siècle avec l'installation de quelques ermites. 200 ans plus tard, Saint Aubert, évêque d'Avranches, fait élever un oratoire dédié à Saint Michel et y installe une communauté de chanoines. La réputation du sanctuaire se répand, les pèlerins qui affluent baptisent le lieu : Mont-Saint-Michel. Mais ce petit bout de terre ne devient français qu’au 13ème siècle, lorsque Philippe Auguste ravit la Normandie au roi d’Angleterre, Jean sans Terre.

pendant les combats, une partie de l'abbaye est détruite. En compensation, Philippe Auguste finance la construction de ce qu’on appelle "La Merveille" : deux bâtiments de trois étages, surplombés d’un cloître et d’un réfectoire.  Les religieux sont chassé à la Révolution et l’Abbaye est transformée en prison jusqu'en 1863. 10 ans plus tard, le Mont Saint Michel est classé Monument Historique. Une route insubmersible est construite pour acheminer les pèlerins et les tout premiers touristes.

Maryse Lancioni la doyenne du département des Alpes-Maritimes, s'apprête à réaliser un de ses plus grands rêves : visiter le Mont Saint Michel. Après avoir confié ce souhait à des journalistes de Nice Matin, l’agence de promotion Normande vient de lui envoyer une invitation. À cent onze ans, la doyenne a donc bien raison de continuer à se promettre monts et merveilles !

Le petit + :

Le Mont Saint Michel et sa baie sont inscrits au patrimoine mondiale de l'humanité depuis 1979.  Au fil du temps, le site s’est ensablé par les dépôts de sédiments marins. Les visiteurs n’avaient plus qu’à se garer au pied du site pour le visiter.

En 1995 il a été décidé de réaménager le site. Les travaux débutent en 2005 pour se finir en 2015. 10 ans pour que le Mont saint Michel retrouve son paysage maritime. Les parkings ont été déplacés sur le continent. La digue-route a été remplacée par un pont passerelle qui permet de rétablir et maintenir la présence intermittente de la mer aux abords immédiats du Mont.

Un barrage et une réserve d’eau permettent de profiter du travail de la marée. Les environs du Mont sont progressivement restitués au Couesnon  et à la mer. Le Mont Saint Michel redevient une île.