On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Le muguet porte-bonheur
Le muguet porte-bonheur © Getty - David Q. Cavagnaro

Le muguet

Diffusion du mercredi 1 mai 2019 Durée : 2min

Dans le langage des fleurs, il symbolise amour et bonheur. Chaque année en France, il se vend autour de 60 millions de brins de muguet.

La tradition remonte à la Rennaissance. Il est d’usage d’offrir le 1er mai, une branche de quelque chose pour chasser la malédiction de l’hiver.  En 1560, Charles 9, visite la Drôme avec sa mère Catherine de Médicis. Le chevalier Louis de Girard de Maisonforte, lui fait cadeau d’un brin de muguet cueilli dans son jardin. Charmé, le roi se met alors à en distribuer aux dames de la cour en leur disant: "Qu'il en soit fait ainsi chaque année".

Le 1er mai 1886, à Chicago, une grève des ouvriers réclamant la journée de huit heures est durement réprimée par la police. 3 ans plus tard, les socialistes français leur emboîtent le pas, et organisent en référence une grande manifestation, chaque 1er mai. Le signe de ralliement est une églantine rouge portée à la boutonnière.  Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain instaure officiellement le 1er mai comme "La Fête du Travail et de la Concorde sociale". L'églantine trop connotée à gauche, est remplacée par le muguet.

Acheter du muguet peut être aussi l'occasion de faire une bonne action. De nombreuses associations profitent du premier mai pour récolter des fonds. Alors, pensez-y au moment d’acheter vos petites fleurs blanches... Parce que la fée clochette apporte encore plus de bonheur lorsqu'elle est un brin… solidaire !

Le petit + :

Le muguet est une herbacée vivace des régions tempérées. À l’origine il est sauvage et pousse dans les sous-bois. Devenu un symbole porte-bonheur, attention toutefois de ne pas l’ingérer car à l’instar de la digitale, il contient un puissant poison cardiaque.

Le 1er mai, tout le monde a le droit de vendre du muguet dans la rue car cette vente n’est pas soumise à autorisation , mais elle est, en général, encadrée par des arrêtés municipaux précisant de : vendre uniquement du muguet sauvage cueilli dans les bois ;

  • vendre uniquement du muguet sauvage cueilli dans les bois ;
  • vendre en petite quantité ;
  • vendre en brin sans ajouter d'autres fleurs au bouquet et sans emballage ;
  • ne pas s'installer à proximité d'un fleuriste ;
  • ne pas utiliser de tables, tréteaux ou chaises pouvant matérialiser le point de vente ;
  • ne pas constituer un danger ou une gêne pour les piétons et les véhicules.