Replay du mardi 4 juin 2019

Le ping pong

- Mis à jour le

C’est un sport de raquettes ! A deux ou 4 autour de la table. Aujourd’hui, 40 millions de joueurs de ping pong sont licenciés dans le monde.

Image d'illustration
Image d'illustration © Getty - Christophe Lebec / EyeEm

En Angleterre, dans les années 1880, après un bon repas, les "gentlemen" s’amusent à reproduire chez eux leur sport préféré : le tennis. Une fois débarrassée, la table du salon devient un terrain de jeu.  Un bouchon de champagne en guise de balle, des boîtes de cigares transformées en raquettes et une rangée de livres fait office de filet.  En 1901, James Gibb, un ingénieur anglais passionné par ce jeu  rapporte des Etats-Unis ce qui manquait pour vraiment s’amuser : une balle en Celluloïd parfaitement rebondissante.

Cette distraction digestive du dimanche est enfin prise au sérieux ! Les premiers Championnats du monde se déroulent à Londres, en 1926.  Ce nouveau sport séduit les stars du tennis, comme le britannique Fred Perry qui gagne plusieurs tournois du grand chelem et devient aussi champion du monde de tennis de table en 1929. Mais le ping pong va devoir attendre 1988 pour faire ses débuts olympiques, aux jeux de Séoul.

Le club de tennis de table de Vivonne dans la Vienne, près de Poitiers, a organisé pour la chandeleur un événement plutôt insolite : un tournoi de ping-pong avec des poêles en guise de raquette. Les pongistes se sont bien amusés, mais l’histoire ne dit pas si les perdants ont dû passer l’éponge.

Le petit + :

Quelle que soit votre condition physique, votre âge. Souvent associé aux loisirs, en vacances ou à la maison, le "le free ping pong" est accessible à tous.

Mais sa version sportive, le tennis de table, a des bénéfices physiques très intéressants. 

- Sport de vitesse et de précision, la concentration y est déterminante. On y apprend à faire abstraction de l’environnement périphérique et à canaliser son attention. On acquière de la maîtrise de soi et de l’espace. 

- Selon l’intensité du jeu, au fil des parties, on mouille sa chemise ! Le coeur, les fessiers, l’équilibre, du gainage, tout y est ! 

- Puis vient l’envie de mieux taper la balle, de feinter l’adversaire. Un nouvel objectif vous titille, gagner la partie.  

Pour résumer, grâce au tennis de table, vous gardez une bonne forme physique, vous apprenez à analyser, à décider, et surtout vite !

Tout ceci est bien utile dans la vie courante, au travail, en cours, sur la route, n’est-ce pas ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Mots clés: