Les séries France Bleu

On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Le circuit des 24 h du Mans
Le circuit des 24 h du Mans © Getty - Martyn Goddard

Les 24 h du Mans

Diffusion du vendredi 14 juin 2019 Durée : 2min

C'est une course d'endurance pour automobile. Sur le circuit du Mans, les 60 concurrents parcourent en 24 h l’équivalent de cinq fois le tour de la Terre.

En octobre 1922, dans les allées très chics du salon de l'Auto à Paris, George Durand, secrétaire général de l'Automobile Club de l'Ouest, et Charles Faroux, rédacteur du journal L'Auto, rêvent de créer une course automobile, différente des "Grands Prix". 

A la même époque, Emile Coquille est l’administrateur pour la France du fabricant de roues Rudge-Whitworth. Lui aussi veut organiser une course mais avec une épreuve de nuit comportant un concours de phares. Il pense tout de suite au Circuit de la Sarthe. Sous le dôme du Grand Palais, les trois hommes tombent d'accord pour lancer un "Grand Prix d'Endurance de 24 heures".

La première édition se déroule le 26 mai 1923, malgré le mauvais temps qui plane sur les trente-trois participants. Les premiers, Lagache et Léonard, entrent dans la postérité à 92 km/h de moyenne. Au fil des années, les voitures ont évolué en prototypes et Grand Tourisme routières adaptées à la compétition, mais la finalité est restée la même : boucler le double tour d’horloge sarthois.

Quelques années après son royal mari, le Prince Albert, Charlène de Monaco donnera le départ de la 85ème édition des 24 h du Mans. C’est  une manière de montrer que femmes ont aussi leur place sur le circuit !

Le petit + :

Les véhicules de course pouvant atteindre des vitesses jusqu’à 300 km/heure, en font rêver plus d’un. Les " 24 heures du Mans" sont réputées pour l’endurance des pilotes et ses véhicules aux moteurs hyper puissants, mais aussi pour ses innovations technologiques.

Au fur et à mesure des années, les pilotes ont bénéficié d’innovations telles que les freins à disques, les feux antibrouillard ou les phares iodés et bien d’autres. Le règlement de la course  impose aux constructeurs que leurs innovations soient adaptables à nos véhicules de séries. Aujourd'hui, ils se penchent tout particulièrement sur la notion de rendement énergétique, performances obtenues et surtout une forte diminution des émissions de gaz polluants.

En attendant le départ de la course 2019...