Replay du mercredi 27 février 2019

New York

- Mis à jour le

Elle ne dort jamais. Time square, hell’s kitchen ou Central Park. Plus de 60 millions de touristes visitent New York chaque année.

La statue de la liberté sur Ellis Island
La statue de la liberté sur Ellis Island © Getty - GCShutter

En 1524, l’explorateur italien Giovanni de Verrazzano, est le premier européen à poser le pied à New York. Il baptise sa découverte “Nouvelle Angoulême” en l’honneur de le roi François Ier qui a payé son voyage. A l’époque, le territoire est occupé par des indiens. Ils vivent sur  « Mannahatta » qu’on peut traduire par « la petite île » transformée aujourd’hui en « Manhattan ». En 1624, après le passage d’Henry Hudson qui donnera son nom au fleuve, les Hollandais décident d'y installer une colonie. Son nom est tout trouvé : New-Amsterdam.

Mais les Britanniques ne comptent pas laisser les Hollandais tout seuls. Ils comptent bien étendre leur empire et faire face aux Français, qui se sont installés au Canada.  Les navires de guerre "british" ne laissent aucune chance à la colonie hollandaise. En quelques jours, New Amsterdam tombe dans l’escarcelle anglaise. Premier geste des nouveaux maîtres des lieux : renommer la ville “New York”, en hommage au Duc de York.

Rien que le pont de Brooklyn est à lui tout seul, une balade de près de 2 kilomètre et donc 4 k aller-retour. Alors, pour partir à l'assaut de la Grosse Pomme, baskets obligatoires si on ne veut pas finir les pieds en compote.

Le petit + :

Au sud d’un des 5 arrondissements de New York, Manhattan, se situe une petite île.  Ellis Island en référence à Samuel Ellis, qui en fut son propriétaire dans les années 1770 avant son rachat par l'Etat de New York. Par sa situation, elle permettait d’isoler les migrants avant leur entrée officielle sur le sol américain. De 1892 à 1954, Ellis Island accueille 12 millions de migrants.  Après 1924, l’île devint un centre de détention. 2 % de migrants furent renvoyés dans leur pays d'origine pour des raisons de santé ou de passé criminel.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

En 1886, pour son célébrer le centenaire de la déclaration d’indépendance des Etats Unis, la France offre la Statue de la liberté installée sur Ellis Island.

Construite par Auguste Bartoldi, avec la participation de Gustave Eiffel pour la structure interne, elle est devenue LE symbole Américain, elle mesure 46.05 m de haut hors socle et accueille 4 millions de visiteurs par an. De nombreuses répliques sont disséminées dans le monde, dont 5 à Paris.

Mots clés: