Replay du mardi 11 août 2020

Maillot de bain, melon de Cavaillon et Antibes : c'est au menu ce midi !

Le melon, c'est bon !
Le melon, c'est bon ! © Getty - REDA&CO / Contributeur

Aujourd'hui, dans "On n'est pas à l'abri d'faire une bonne émission, l'été" : 

  • Les (bons) mots de l'été de Jean Pruvost : 

De toutes les formes et toutes les couleurs, c'est l'accessoire symbolique de l'été : le maillot de bain

  • La gourmandise de l'été : 

Le melon de Cavaillon.  On en parle avec Antoine Peugeot, animateur du syndicat des Maîtres Melonniers de Cavaillon.

  • Ré-inventez votre été : 

Jean Doridot vous emmène à Antibes pour y apprivoiser vos émotions ! 

Les (bons) mots de l'été de Jean Pruvost : Maillot de bain

C’est certain que dans notre hémisphère nord, en dehors des piscines couvertes, ce n’est pas en plein hiver qu’on est en maillot de bain. C’est réservé à l’été, sur nos plages, ou aux piscines en plein air. En somme, Jean, l’hiver, c’est le maillot de corps, et l’été le maillot de bain ! Alors d’où vient-il ce mot, maillot ? 

Ce qu’on peut tout de suite affirmer, c’est que les mots maillot de corps et maillot de bain ne datent pas du Moyen Âge. Retenons 1892 pour le maillot de corps, et 1908 pour le maillot en tant que costume de bain comme on disait naguère et qu’on peut dire encore en étant un peu archaïsant : Chérie où est mon costume de bain ? La première apparition du mot maillot date de 1538, et il s’agit alors de la pièce de tissu dont on enveloppe le corps des nouveau-nés, d’où une expression disparue qui était depuis son maillot, synonyme de depuis sa naissance, l’enfant au maillot désignait le nouveau-né C’est sans doute du cirque qu’est née la notion de maillot de corps, sous-vêtement masculin couvrant le torse, tout comme le maillot sportif, notamment du cycliste, jaune pour le coureur 1er au classement général, au Tour de France ! 

Bon, c’est vrai qu’on n’a pas encore le maillot de bain jaune pour le meilleur nageur ! Mais d’où vient finalement ce mot, maillot ? De maille peut-être ?

Cher ami, vous êtes un vrai linguiste ! C’est effectivement de l’ancien français mailloel puis maillot qu’est né celui du bébé, autrefois constitué de bandes de tissu entrelacées, à l’image des mailles, ces boucles de laine entrelacées, la maille venant du latin macula de même sens. Et bien sûr tout le monde a en tête la cotte de maille, l’armure défensive faite de mailles, d’anneaux de fer liés entre eux. Evidemment, rien de plus léger qu’un maillot de bain, une pièce ou deux pièces, avec le célèbre bikini, une marque française (ce que peu savent) déposée en 1946, du nom d’un atoll du Pacifique où eut lieu une explosion atomique expérimentale. Ce maillot de bain était censé produire un effet explosif. Bon, le monokini qui n’a pas de haut, me paraît encore plus explosif et lui date de 1964. Ah que j’aime les îles du Pacifique…  

Mots clés:
  • Humour