Replay du jeudi 30 juillet 2020

Papillon, bière et Amboise : c'est au menu de ce midi

Mionute Papillon !
Mionute Papillon ! © Getty

Aujourd'hui dans "On n'est est pas à l'abri d'faire une bonne émission, l'été" :

  • Les (bons) mots de l'été de Jean Pruvost : 

Qu'il soit de lumière ou éphémère, on parle du papillon aujourd'hui. 

  • La gourmandise de l'été : 

La bière... A consommer avec modération sur une terrasse, dans le jardin, autour du barbecue... On en parle avec Nicolas Viellard de la brasserie Sagesse en Normandie

  • Ré-inventez votre été : 

Jean Doridot vous invite au Château d'Amboise pour y développer un nouveau regard

Les (bons) mots de l'été de Jean Pruvost : Papillon

Il y a plus plaisant que les moustiques à évoquer comme insecte, Jean, ce sont les papillons qu’on voit en été, ces papillons colorés qui volent d’une fleur à l’autre. Il y en a moins qu’avant, à cause des pesticides, mais il en reste, et c’est un vrai plaisir des yeux. En réalité, on ne devine pas du tout d’où vient le mot ? Vous nous en dites plus Jean ? 

Bien volontiers, mais de fait l’origine du mot est toute simple : le latin papilio, de même sens. Ce qu’on sait moins, c’est que le mot pavillon, à l’origine une tente de campement, est aussi de même origine, les ailes de papillon ayant fait penser à la toile tendue. Le papillon est assorti de mots savants étonnants, il fait par exemple partie des lépidoptères, c’est-à-dire des insectes à deux paires d’ailes – l’aile se disant ptère en grec – ses ailes étant couvertes de minuscules écailles, écaille se disant lepido en grec. On évoque aussi parfois l’imago, c’est-à-dire l’insecte dans sa forme définitive, parce que bien sûr personne en voyant une chenille - qui pourtant deviendra papillon - n’aurait l’idée de dire « oh le beau papillon » ! Pourtant, c’est le même insecte, mais c’est l’imago, qui nous fait rêver... Avec bien des expressions.

_C’est vrai qu’on dispose de beaucoup d’expressions, et il y en a une notamment, minute papillon, dont je n’ai jamais bien compris l’origine…_Elle n’est pas transparente du tout en effet, surtout pendant les vacances où on n’a pas besoin de se presser. En fait, on lui donne deux origines, la première serait l’allusion au papillon qui ne se pose jamais longtemps sur une fleur, incitant à lui dire de se calmer. Et la seconde serait que des journalistes du Canard enchaîné, avant 1940, habitués d’un café voisin de la rédaction, auraient bénéficié d’un serveur nommé Papillon disant souvent, minute j’arrive, d’où serait née l’expression minute papillon synonyme de un peu de patience, voyons. En tout cas arrière les papillons noirs, synonymes d’idées sombres et, en été, on nous pardonnera de courir après des papillons, c’est-à-dire des bagatelles. Bon, allez, je vais enlever mon nœud papillon pour aller sur la plage…  

Mots clés:
  • Humour