On n'est pas Beauseignes !

Du lundi au vendredi à 16h08

onpb
onpb

On n'est pas Beauseignes

Diffusion du mercredi 19 février 2020 Durée : 36min

On n'est pas Beauseignes cette semaine avec la team composée de Rachida Balmès coach en image, l'écrivaine Claire Van Khin, le chroniqueur télé et radio Rémi Pupier, Grégory Regnier l'animateur de la matinale France Bleu ainsi que l'imitateur Raphaël Lacour

Les meilleurs moments de l'émission

Le Pupier time !

Rémi nous présente chaque jour dans les Beauseignes les acteurs du monde économique, associatif qui font bouger le département.

Focus aujourd'hui sur Furania, la station d'épuration qui traite les eaux usées de Saint-Étienne notamment, et qui produit de l'énergie renouvelable, du biométhane. 

Du biogaz au biométhane

Le biogaz est une source d’énergie renouvelable issu de la digestion des boues et des graisses récupérées lors du traitement des eaux usées par la station d’épuration. La création d’une unité de purification de biogaz dans la station d’épuration de Furania permet de transformer le biogaz en biométhane, pour le réinjecter ensuite dans le réseau de gaz.

onpb - Aucun(e)
onpb

La station Furania

La minute de Rachida 

Rachida Balmès rend hommage aujourd'hui à Claire Bretécher, auteure de Bande dessinées . Après avoir collaboré aux principaux titres de la presse jeunesse franco-belge dans les années 1960 (Record, Tintin et Spirou), Bretécher participe à l'émergence de la bande dessinée adulte francophone en rejoignant Pilote en 1969 puis en cofondant L'Écho des savanes en 1972. De 1973 à 1981, elle publie dans l'hebdomadaire d'information généraliste Le Nouvel Observateur une série de gags en une ou deux pages moquant les comportements de la gauche bourgeoise bien-pensante, Les Frustrés, première bande dessinée francophone à succès basée sur la critique sociale. Ensuite, tout en travaillant ponctuellement pour la presse, elle continue à se faire la sociologue des classes moyennes supérieures urbaines en consacrant des albums à la maternité, à la médecine, au tourisme, puis à l'adolescence avec sa deuxième œuvre phare, la série Agrippine (1988-2009).

Seule femme à avoir collaboré aux principaux périodiques franco-belges classiques, Claire Bretécher jouit d'une notoriété assez importante dès le début des années 1970, qui va s'accroissant tout au long de la décennie grâce à sa collaboration au Nouvel Observateur. Régulièrement invitée dans les médias et traduite dans de nombreuses langues, cette autrice majeure de la bande dessinée francophone a reçu plusieurs prix importants, dont en 1982 un Grand Prix d'Angoulême spécial remis par les lauréats précédents. En 2015, elle a fait l'objet d'une exposition rétrospective à la Bibliothèque publique d'information du Centre Beaubourg, à Paris.

onpb - Aucun(e)
onpb

Claire Bretécher

Greg in time !

Grégory Regnier, notre animateur matinalier nous explique pourquoi le mois de Février est un mois triste...

onpb - Aucun(e)
onpb

Que c'est triste Février...