Replay du mercredi 31 mars 2021

La chouette effraie dans le Bocage ornais

Comment vit la chouette effraie ?

L'intérieur d'un nichoir à chouette effraie
L'intérieur d'un nichoir à chouette effraie - Johann Launay

Reportage dans une exploitation agricole du bocace ornais, près de Briouze à Bellou-en-Houlme. C'est là qu'un nichoir à chouette effraie, un rapace nocturne, a été installé il y a 4 ans. Une initiative de l'association Barbastella et de son président Johann Launay pour pallier la raréfaction des nichoirs traditionnels comme les clochers des églises ou les bâtiments anciens. Et ça marche : il y a deux couvaisons par an et cela limite les petits mammifères sur l’exploitation : une chouette effraie attrape 1 200 à 1 500 proies par an !  

Une initiative parmi d'autres dans le cadre de l'opération "un clocher, une effraie". Au cours de ces dernières années, quelques centaines de nichoirs à chouette effraie ont été installées dans l'ex-Basse-Normandie.

Mots clés: