Toutes les émissions

Normandie Sports

Du lundi au vendredi à 7h22

Pierre Leresteux, invité de Allo Malherbe est revenu sur le dossier de United Managers et de l'AG Caen
Pierre Leresteux, invité de Allo Malherbe est revenu sur le dossier de United Managers et de l'AG Caen © Radio France - Olivier Duc

La Ligue de Football de Normandie veut régler le dossier autour de United Managers

Diffusion du mardi 6 novembre 2018 Durée : 2min

Pierre Leresteux était l'invité de Allo Malherbe ce lundi soir. Le président de la Ligue de Football de Normandie est revenu sur l'un des dossiers qui empoisonne la vie du championnat de Régional 1 : le projet de united Managers et de l'avant-garde caennaise.

Pierre Leresteux était hier soir l'invité de Allo Malherbe. Le président de la Ligue de Football de Normandie est revenu sur un dossier qui empoisonne la vie du football amateur normand autour de United Managers.

La société United Manager s'est associée avec l'avant-garde Caennaise pour permettre aux supporters de coacher à 100%  cette équipe de Régional 1 via un application : composition, entraînements, changement...

Elle filme également tous les matchs de son championnat de régional ce qui a provoqué une levée de bouclier des autres clubs. Cinq réserves techniques ont été posées depuis le début de saison. La dernière a été posée par son adversaire du week-end dernier, Bretteville-sur-Odon.

Neuf clubs de régional 1 avaient écrit en août dernier avant la reprise du championnat à la Ligue pour obtenir des éclaircissements sur la légalité du projet de United Managers et de l'avant-garde Caennaise principalement sur trois points.

Premier reproche au projet de United Managers : le fait que son coach reçoive ses consignes par les supporters contreviendrait au Statut de l'éducateur.

"Le statut de l'éducateur a été vu par la commission d'appel qui a retransmis aux éducateurs qui vont siéger ce jeudi, a expliqué Pierre Leresteux  sur notre antenne. Et là l'avant-garde et United Managers et les clubs qui ont posé réserve auront la réponse à cette question."

Autre point délicat, le fait que United Managers filme ses rencontres. En août dernier, la Ligue a averti la société qu'elle interdisait la captation des images de son championnat à des fins de retransmissions en direct sur quelque support que ce soit.

United Managers a répondu elle était dans son bon droit et continue à filmer. Depuis, rien n'a bougé mais cela ne devrait pas durer selon le président de la Ligue de Football de Normandie

"Aucune Ligue ne rentre dans le droit à l'image. Pour essayer de voir clair, l'avocat de la Ligue va rencontrer l'avocat de l'avant-garde dans la semaine, je pense. Là, on verra ce qu'on peut faire suite à cet entretien entre les deux avocats et là l'avant-garde sera fixée."

Près de deux mois après le début de ce championnat de Régional 1, des réponses vont donc être données sur un dossier qui empoisonne la Ligue de football de Normandie et qui concerne tout de même une dizaine de salariés de United Managers. Près de 2341 "Umans" (le nom donné à ces coachs virtuels de l'AG Caen) sont inscrits à ce jour sur l'appli de la société normande.