Replay du mardi 27 juin 2017

Cyrille Watier stoppe le foot en inscrivant 9 buts en un match

- Mis à jour le

Cyrille Watier a fêté ce dimanche ses 45 ans. Meilleur buteur de l'histoire professionnelle du SM Caen, Il a joué cette année une dernière saison en DRH avec Ploemeur avant de raccrocher définitivement les crampons. Il a inscrit neuf buts pour son dernier match de championnat.

Cyrille Watier (ici face à Strasbourg en 2002) a fêté ses 45 ans et... raccroché ses crampons après une dernière saison en DRH en Bretagne
Cyrille Watier (ici face à Strasbourg en 2002) a fêté ses 45 ans et... raccroché ses crampons après une dernière saison en DRH en Bretagne © Maxppp - Stéphane Geufroi

Le 14 mai dernier, Ploemeur a terminé le championnat de DRH de Bretagne par une victoire 15 à 0 face à la réserve de Quimperlé. Cyrille Watier s'est réservé la part du lion en ne jouant pourtant qu'une heure. "Pour le dernier match de championnat que j'ai joué de ma carrière, j'ai inscrit neuf buts. J'ai fini en beauté."

Neuf buts inscrits pour son dernier match

Onze ans après avoir terminé sa carrière pro, Cyrille Watier va se consacrer pleinement à l'entraînement des féminines de Ploemeur. Il est à ce jour le meilleur buteur de l'histoire professionnel du SM Caen ( 61 buts) et devrait le rester encore un bon moment.

"Je ne pense pas que quelqu'un restera quatre ans d'affilés en mettant quinze buts par an au Stade Malherbe."

"Aujourd'hui, dès que les joueurs marquent une quinzaine de buts, ils sont soit demandés par d'autres clubs ou ont des envies d'ailleurs.Je ne pense pas que quelqu'un restera quatre ans d'affilés en mettant quinze buts par an au Stade Malherbe. On était aussi moins médiatisé. Là, tous les matchs sont retransmis à la télé et il y a beaucoup plus de journalistes. Vous faîtes trois-quatre matchs et vous passez pour un bon joueur."

Ses buts les plus importants avec Caen? Ceux du maintien en 2001

Parmi les buts qui le rendent le plus fier sous le maillot caennais, Cyrille Watier retient ceux inscrits lors de l'avant-dernière journée de la saison 2000-2001 face à Angers (4-0). La victoire des Normands avait évité la relégation en National. " Cette année-là on décidait un peu des employés qui étaient au club. Réussir à maintenir le club et à garder ces gens-là auprès de soi, c'était le plus important.

Mots clés: