Toutes les émissions

Normandie Sports

Du lundi au vendredi à 7h22

Lucas (à droite) et Samy Corvée se sont prêtés au jeu du Selfie pour France Bleu
Lucas (à droite) et Samy Corvée se sont prêtés au jeu du Selfie pour France Bleu © Radio France - Lucas Corvée

Les frères Corvée aux championnats d'Europe de Badminton

Diffusion du mercredi 25 avril 2018 Durée : 2min

L'ornais Lucas Corvée participe à ses quatrième championnats d'Europe de Badminton en Espagne. Il sera accompagné de son jeune frère, Samy, engagé en double. Ne manque à l'appel que le troisième frère, Jordan, également en équipe de France. Lucas et Samy entrent en lice ce mercredi.

z-vous que Lucas Corvée commence à bien connaître. A 24 ans, c'est la quatrième participation du double champion de France aux championnats d'Europe de Badminton.Le natif d'Alençon sera d'ailleurs protégé à Huelva grâce à son classement et s'économisera un tour.

Si je dois déterminer un objectif, l'idéal serait pour moi d'arriver en quart de finale pour affronter le champion d'Europe en titre et de défendre mes chances du mieux possible. Je pars là-bas avec l'objectif de faire une médaille. Je suis conscient que pour réaliser un tel il me faudra être très très bon dès mon premier match de mercredi. Cela fait quelques semaines que je viens d'intégrer le Top 50 mondial. C'est une première pour moi.

Autre première pour Lucas Corvée, il sera accompagné au championnat d'Europe par son jeune frère Samy.

J'ai un peu plus l'habitude d'avoir Jordan avec moi en compétition. Là, c'est Samy qui se qualifie pour sa première participation. C'est dommage que Jordan ne soit pas là. Cela aurait été super d'être là tous les trois. 

Car le Badminton est une affaire de famille chez les Corvée. Le papa travaille à la fédération française. La maman est une ancienne internationale. Et les deux frères de Lucas., Jordan et Samy sont également en équipe de France.Après avoir joué les championnats d'Europe en catégorie jeune, Samy Corvée va les découvrir pour la première fois à 18 ans en double chez les seniors