Toutes les émissions

Normandie Sports

Du lundi au vendredi à 7h22

Grégory Brussot (à droite) entourant Michaël Llodra avec Martin Besancenot
Grégory Brussot (à droite) entourant Michaël Llodra avec Martin Besancenot © Radio France - Olivier Duc

Le Lawn Tennis Club de Deauville a rouvert ses portes

Diffusion du mercredi 2 mai 2018 Durée : 2min

Normandie Sports est consacré ce matin au Lawn Tennis Club de Deauville. Le premier et seul club de tennis français sur gazon rouvre ses portes ce samedi 28 avril avec un mois de retard. Il espère atteindre l'équilibre financier d'ici 2-3 ans.

Le Lawn Tennis club rouvre un mois plus tard que la saison passée car ses 11 cours sont fait de matière vivante. Il faut des conditions idéales pour que les cours en herbe tiennent toute la saison"L'eau a été surtout un problème pour nous explique Vincent Savourat, le green Keeper du club de Tennis Deauvillais, parce que l'eau signifie nuages et manque de lumière. Le mois de mars a été compliqué aussi par le manque de lumière. Si on pousse trop les plantes, on aura derrière un manque de résistance _et à l'ouverture les joueurs vont abîmer les fonds de cours beaucoup plus rapidement qu'à l'accoutumé. Il faut garder un petit peu de temps au temps."_Avec la reprise du Tennis rouvre également le restaurant du club House. Le Lawn Tennis club va de nouveau retrouver une activité forte même si six salariés travaillent  à l'année notamment pour les séminaires et l'entretien.Le Lawn Tennis club a la particularité rare voire unique en Europe d'être accessible à n'importe quel joueur sans avoir besoin d'être membre. Il vous en coûtera 40 euros de l'heure pour louer un terrain pour deux

L'équilibre financier se fera quand on sera à peu près 5000 joueurs dans le club

L'an passé, près de 2000 joueurs sont venus s'essayer au gazon des cours deauvillais. Grégory Brussot, le directeur du Lawn Tennis club en espère 3000 cette année.Trois ans après son ouverture, le club de Tennis normand n'a pas encore trouvé son équilibre financier."C'est un projet qui est clairement ambitieux.  C'est un projet novateur qui n'existait nul part ailleurs. On a encore à séduire et à informer. On se donne encore deux-trois ans pour équilibrer ce projet. L'équilibre se fera quand on sera à peu près 5000 joueurs dans le club."