Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligerio : une start up en plein lochois

À retrouver dans l'émission
Du lundi au vendredi à 7h16
Par

Cette société de e-commerce est spécialisée dans les beaux matériaux d’aménagements extérieurs et intérieurs.

L'équipe de la start up Ligerio à Loches
L'équipe de la start up Ligerio à Loches © Radio France - Guillaume Fischer

Il est plus fréquent de croiser des start up en région parisienne que dans les zones rurales de la Touraine. C’est pourtant le pari tenté en 2018 par Jean de Varine, un jeune financier diplômé de l’université de Dauphine, qui a lancé à Loches Ligério.

Pas fréquent effectivement de croiser une start up dans le lochois ?

C’est pourtant en mode start up que fonctionne Ligerio avec sa quinzaine de salariés, dont la moyenne d’âge se situe entre 25 et 30 ans. Jean de Varine, le fondateur, natif de Mouzay à quelques kilomètres de Loches, n’a lui-même que 28 ans. Open space, babyfoot, et espace détente constituent le décor de la jeune pousse montée en 2018 sur la zone artisanale de Loches. Ligerio fait tâche dans un décor plus habitué aux ateliers industriels sans âme. Ici l’ambiance est plutôt chaude au contraire avec son mobilier épuré et ses vastes espaces

Un écrin moderne pour une déco chic à un prix abordable. Ligerio propose en e-commerce une gamme assez rares de matériaux d’extérieur et d’intérieur. Avec son associé, Guillaume Stehelin, Jean de Varine mise avant tout sur des produits de qualité. Le site propose d’une part de magnifiques dallages intérieurs et extérieurs en pierre, en tomettes et en travertin. La gamme s’étend ensuite à la décoration des jardins avec du mobilier, des lanternes, des colonnes, des vases Médicis… Ligerio vend également de grands braseros pour réchauffer les soirées estivales entre amis. Côté décoration intérieure, du tissu d’ameublement cohabite dans le catalogue digital avec des cheminées anciennes et des vasques ou évier en pierres naturelles.

Quelle est la provenance de ces produits ?

Jean de Varine, qui a lui-même travaillé dans une plantation d’hévéa puis pour la société de e-commerce Jumia en Afrique, les « source » un peu partout en Europe et au Maghreb. Le travertin provient ainsi d’Italie et les carreaux en zellige du Maroc. La France reste évidemment le principal point d’approvisionnement, notamment le sud pour les tomettes.

On peut imaginer que les produits de Ligerio ne font pas seulement recette en Touraine ? 

De fait, la marque vend ses reproductions de matériaux anciens dans toute la France grâce à Internet. Et Ligerio enrichit en permanence sa gamme. Composée aujourd’hui de 2000 références, elle table sur 7000 d’ici quatre ans. C’est notamment dans le domaine de la décoration intérieure et les arts de table, encore marginaux, que la start up lochoise compte se développer. Jean de Varine ne manque pas d’ambition. De deux millions d’euros de chiffre d’affaires réalisé en 2021, il espère passer à 10 millions d’euros en 2025. Ce développement commercial, réalisé via les canaux numériques, pourrait d’ailleurs être complété par une vitrine physique à Tours. Un projet auquel réfléchit sérieusement la start up.

Épisodes

Tous les épisodes

Les plus écoutés de France Bleu Touraine

1
2
3
Publicité
Logo France Bleu