Replay du mercredi 26 mai 2021

Avec “Crescendo”, Amaury Vassili revient à ses premiers amours

La tessiture totale du ténor s’affiche ici avec une liberté de jouvence.

L’album est disponible depuis le 21 mai
L’album est disponible depuis le 21 mai -

Après quelques années passées à revisiter le répertoire des chansons de son enfance, de cette variété française intemporelle comme lorsqu’il s’est attelé à reprendre le répertoire de Mike Brant, Amaury Vassili revient à la lyrique pop. 

À ses premières amours. L’amour de la finesse et de la puissance mêlées, des émotions vibrantes que seules certaines voix savent convoquer.  

Ce disque a été enregistré à distance entre Paris et la Macédoine avec un orchestre symphonique de 40 musiciens et assisté de Dominique Spagnolo, le grand arrangeur classique avec qui Amaury avait travaillé sur son tout premier album en 2009.  

À la frontière entre classique et pop. Le jeune homme qui impressionnait avec cette voix hors norme a grandi. De phénomène, d’événement, “le plus jeune ténor du monde!”, Amaury est devenu aujourd’hui cet artiste libre et indépendant qui peut tout se permettre, tant que c’est fait avec le cœur.  

Amaury a compris cette chose essentielle : Il n’a pas à choisir. Classique, chansons, pop, ténor, il peut tout croiser, tout enlacer sans jamais se perdre.  

Et cet album est aussi là pour ça. Saluer le passé pour mieux incarner le présent et écrire le futur. Il reprend donc “The Prayer” avec Chimène Badi. Car ce disque est aussi un disque de rencontres. De duos.  

Amaury s’offre avec ce disque un joli album de souvenirs, de moments partagés. Sur la même longueur d’onde.  

Mots clés: