Replay du mercredi 24 février 2021

Baptiste Ventadour “tente la vie en grand pour la beauté du geste”

L’élan folk irrésistible d’une douze cordes, la clarté des émotions, la ferveur d’une voix de bluesman juvénile, la limpidité des intentions... Voilà ce que nous propose l’artiste de 21 ans dans son premier EP.

L’EP est disponible depuis le 25 septembre 2020
L’EP est disponible depuis le 25 septembre 2020 -

Baptiste Ventadour grandit dans les parages d’une dynamique école de musique et avec un frère de dix ans son aîné, qui est musicien avant de devenir illustrateur. Bain naturel de musiques...  

Première jeunesse avec Bob Dylan, Thomas Fersen, Aretha Franklin, Bob Marley... Quand il commence à jouer, vers 13 ans, il découvre le grunge des années 1990, Neil Young et l’héritage brassenso-brélien. À 14 ans, il est guitariste d’un groupe de lycée. Comme il n’y a pas de chanteur, il s’y met. C’est aussi l’époque où il commence à se dire qu’il ne veut pas faire autre chose que de la musique. Pourtant, il dessine, prend des cours de théâtre, rêve de cinéma. Il suit deux ans de formation de technicien audiovisuel tout en composant des BO de courts métrages ou de documentaires. Mais il a trop envie de musique. Il travaille un peu dans un magasin puis il plaque tout. Pendant des mois, il va jouer et chanter dans la rue. Une école d’efficacité où se polissent le talent et l’assurance.  

Tout s’enchaîne. Les ateliers d’Astaffort où il collabore avec le légendaire Jean Fauque, les Inouïs du Printemps de Bourges qui le sélectionnent, l’engagement pour les premières parties des tournées de Claudio Capéo et Eiffel… Entretemps, Baptiste Ventadour a été repéré par Melodyn, producteur corrézien, séduit par l’évidence de son folk généreux. Le label Play Two entre dans l’aventure, le chanteur des rues s’affirmant sans mal comme un espoir flagrant de la scène française.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Alors forcément ses chansons aujourd’hui semblent courir dans une rue de village, de bistrot en bistrot, dans une nuit à guitares, sur un quai en attendant le train… Des chansons qui prennent la main, qui se partagent d’instinct, qui sont prêtes à tracer la route.  

Ce n’est pas étonnant que Denis Clavaizolle, l’historique compagnon de route de Jean-Louis Murat, se soit penché sur les arrangements des chansons de Baptiste Ventadour.

Mots clés: