Replay du dimanche 20 septembre 2020

A l'assaut de l’Atlantique Sud depuis le sol, et... des taureaux Charolais au Venezuela !

"L'accident, pour nous, ce serait de mourir dans un lit" - Jean Mermoz.

Mai 1930 : J. Dabry (gauche), J. Mermoz (centre) et L. Gimié (droite) avant leur traversée de l'Atlantique Sud avec le « Comte de la Vaulx »
Mai 1930 : J. Dabry (gauche), J. Mermoz (centre) et L. Gimié (droite) avant leur traversée de l'Atlantique Sud avec le « Comte de la Vaulx » - Domaine Public

Dans ce nouveau numéro d'"Objectif Ciel", place à deux anecdotes autour des pionniers qui ont créé l’Aéropostale. Une émission réalisée avec la complicité de Fabrice Cruz et Reine Morison du nouveau site historique culturel L’Envol des Pionniers à Toulouse-Montaudran.

La traversée de l’Atlantique Sud depuis le sol

Le 11 mai 1930 à 6h du matin, le courrier quitte Toulouse, comme d’habitude. Mais cette fois, c’est le premier courrier France-Amérique du Sud 100% aérien. Ce courrier va rejoindre l’Amérique du Sud exclusivement par avion. Les escales se suivent mathématiquement. Le courrier arrive à une vitesse record à Saint-Louis-du-Sénégal où il est chargé dans l’avion qui lui fera franchir l’Atlantique. Il s’agit d’un Laté 28 à flotteurs. L’équipage est composé du Pilote Jean Mermoz, du Navigateur Jean Dabry et du Radio Léopold Gimié (photo ci-dessus). Partout sur la Ligne les équipes au sol sont réunies pour suivre le périple. A Natal en particulier, on attend l’avion après sa traversée. Là bas, Raymond Vanier doit réceptionner ce courrier historique. Il rejoint le personnel massé dans la petite salle radio, tous sont suspendus aux transmissions...

Le Laté 28-3
Le Laté 28-3 - Franck Le Rhun

Les taureaux Charolais au Venezuela

Pendant la Semaine Sainte de 1930, l’Aéropostale inaugure ses lignes intérieures au Venezuela. Le succès est immédiat et les huit places disponibles de l’avion sont retenues des semaines à l’avance. La confiance des passagers envers les deux pilotes de la Compagnie, Gaston Chenu  et Paul Vachet (qui dirige ce réseau), est totale. La régularité des deux lignes en place est telle que le public s’accoutume très vite à prendre l’avion comme le tramway... Pour en savoir plus, ce livre :

"Avant les Jets" de Vachet, Clostermann et Fleury chez Hachette (1964)
"Avant les Jets" de Vachet, Clostermann et Fleury chez Hachette (1964) - Hachette

Prolongez ces aventures en visitant le nouveau site de légende à Toulouse : L'Envol des Pionniers.