Replay du dimanche 13 septembre 2020

La traversée de l’Atlantique Sud

- Mis à jour le

L'épopée des pionniers de l'Aéropostale avec les histoires de femmes et d'hommes passionnés, pour qui rien n’était impossible dans le ciel.

Jean Mermoz en 1935
Jean Mermoz en 1935 - Agence de presse Meurisse — BNF

Dans ce nouveau numéro d'"Objectif Ciel", un vol de plus de... 21 heures !  Une émission réalisée avec la complicité de Fabrice Cruz et Reine Morison du nouveau site historique culturel L’Envol des Pionniers à Toulouse-Montaudran.

La traversée de l’Atlantique Sud

Le 12 mai 1930 à Saint-Louis-du-Sénégal, l’hydravion Latécoère 28.3 « Comte-de-la-Vaulx » décolle du fleuve. Il est équipé d’un unique moteur Hispano-Suiza de 650 CV et pourvu de 2 600 litres d’essence, il pèse 5 tonnes et demi. A son bord se trouve le pilote Jean Mermoz, le navigateur Jean Dabry et le radiotélégraphiste Gimié. Avec eux, la première traversée aérienne commerciale de l’Atlantique Sud devait réussir sans mal. Cela peut sembler curieux qu’un simple vol postal puisse battre un record du monde, mais à l’Aéropostale, les pilotes sont habitués à voler par tous temps, le jour et la nuit en suivant l’horaire déterminé. Ils ont ainsi acquis un sens de l’air qui leur paraît tout naturel...

Un Latécoère 28
Un Latécoère 28 - Domaine Public - NACA Aircraft Circular

Prolongez cette aventure en visitant le nouveau site de légende à Toulouse : L'Envol des Pionniers.

Mots clés: