Replay du dimanche 25 avril 2021

Saint-Exupéry à tire-d'aile autour du monde

- Mis à jour le

Les raids de Saint-Exupéry sur (presque) tous les continents...

Antoine de Saint-Exupéry en 1939
Antoine de Saint-Exupéry en 1939 © Getty - Hansel Mieth / The LIFE Picture Collection

Dans ce nouveau numéro d'"Objectif Ciel", place à deux folles histoires sur les aventuriers qui ont créé l’Aéropostale. Une émission réalisée avec la complicité de Fabrice Cruz et Reine Morison du nouveau site historique culturel L’Envol des Pionniers à Toulouse-Montaudran.

Le raid Paris - Saïgon

En 1935, Antoine de Saint-Exupéry traverse une période  compliquée. A 35 ans, il ne fait plus partie du gratin des pilotes, en  tout cas sa carrière d’aviateur semble à l’arrêt. Ça ne va pas fort non  plus du côté de la littérature où après des débuts prometteurs – il a  reçu le Prix Femina en 1931 pour "Vol de Nuit"  – il est un peu en panne d’inspiration... Heureusement pour ses  finances, il a décroché un poste à la propagande, c’est comme ça qu’on  appelait le service de presse, de la jeune compagnie Air France, pour qui il fait des conférences, articles et films promotionnels. Au printemps 1935, il a aussi rapporté d’URSS une série de reportages publiés dans Paris-Soir, le grand quotidien populaire de l’époque...

Paris-Soir du 11 janvier 1936
Paris-Soir du 11 janvier 1936 - BnF RetroNews

Le raid New-York - Punta Arenas

Remis de ses émotions, Saint-Ex n’en a pas fini avec  les raids. Deux ans après l’échec de Paris - Saïgon, il se lance dans  une nouvelle équipée avec André Prévot. Cette fois, ce sera la traversée  du continent américain du nord au sud, de New-York à Punta Arenas, à  l’extrême pointe du Chili. Pourquoi ce raid ? Il faut surtout y voir un  défi personnel, une manière renouer avec la légende, d’échapper aussi à  ses soucis domestiques...

Punta Arenas (Chili)
Punta Arenas (Chili) © Getty - Wolfgang Kaehler / Collection : LightRocket

Prolongez ces aventures en visitant le nouveau site de légende à Toulouse : L'Envol des Pionniers.

Mots clés: