Replay du dimanche 8 novembre 2020

Un atterrissage sur une voie ferrée et un vol dangereux pour Delaunay...

- Mis à jour le

Le péril guette à chaque tour d'hélice...

Paul Vachet
Paul Vachet - DR

Dans ce nouveau numéro d'"Objectif Ciel", place à deux folles histoires sur les aventuriers qui ont créé l’Aéropostale. Une émission réalisée avec la complicité de Fabrice Cruz et Reine Morison du nouveau site historique culturel L’Envol des Pionniers à Toulouse-Montaudran.

Atterrissage sur la voie ferrée

Pendant l’hiver 1921-1922, Paul Vachet est à Barcelone pour prendre en charge le prochain courrier vers Toulouse. Mais ce sont en fait deux courriers qui se présentent sur le terrain, le mauvais temps ayant fait perdre 24 heures au premier. Le pilote Chartier continue sur Toulouse et Vachet prend le second courrier ainsi que deux passagers. Les pilotes conviennent de faire le voyage ensemble. Au niveau des Pyrénées, le temps est complètement bouché sur la côte, on entrevoit à peine le col du Perthus ; en revanche, le Mont Canigou, et les cimes à l’ouest sont complètement dégagées. Chartier opte pour le Perthus. Vachet prend de l’altitude et longe les flancs du Canigou pour rejoindre Carcassonne en ligne droite et les deux pilotes se perdent de vue...

Montagnes du Canigou
Montagnes du Canigou © Getty - Sébastien Lory

Courrier Sud par Delaunay

En 1928, à Cap Juby, une escale perdue au milieu du désert, le pilote Delaunay a dormi 4 heures... Il s’est mis en retard à cause du singe Kiki : il a dû l’attraper et l’enfermer pour ne pas qu’il saute dans un fuselage au dernier moment. Toto, le mécanicien, surveille le bruit de casseroles des deux vieux 300 CV Renault qui tournent déjà et presse les pilotes, sinon les bougies vont s’encrasser. Hamed, le vieil interprète qui accompagne Delaunay le rassure : il ne faut pas s’inquiéter pour le brouillard, il suffit de suivre Jean Mermoz. Mermoz… c’est le pilote du 2ème avion. Delaunay prend l’avion ramené de Dakar hier par Guillaumet. Il l’a mis en garde contre quelques remontées d’huile. Guillaumet aurait parlé de son indicateur de vitesse s’il était anormal, c’est-à-dire, s’il fonctionnait… Les sacs postaux sont confiés à Mermoz. Il ne reste de lui qu’une tête bardée de cuir, barrée de lunettes, qui émerge d’un fuselage ; pourtant, on l’aurait encore reconnu entre mille par un « je ne sais quoi » d’énergique et d’aristocratique que ce sacré gars transpire par tous les pores en n’importe quelle circonstance. Aussitôt qu’un moteur tourne, Mermoz n’existe plus que pour le courrier...

Affiche Aéropostale Europe-Afrique-Amérique
Affiche Aéropostale Europe-Afrique-Amérique - DR

Prolongez ces aventures en visitant le nouveau site de légende à Toulouse : L'Envol des Pionniers.

Mots clés: