Replay du dimanche 20 décembre 2020

Une histoire d'amour et une belle idée de l'amitié

- Mis à jour le

Saint-Exupéry rencontre Consuelo, sa future épouse...

Consuelo Suncín Sandoval à Montréal en 1942
Consuelo Suncín Sandoval à Montréal en 1942 - DR

Dans ce nouveau numéro d'"Objectif Ciel", place à deux folles histoires sur les aventuriers qui ont créé l’Aéropostale. Une émission réalisée avec la complicité de Fabrice Cruz et Reine Morison du nouveau site historique culturel L’Envol des Pionniers à Toulouse-Montaudran.

La rencontre avec Consuelo

Septembre 1930, en Argentine, Consuelo Suncín Sandoval reçoit une invitation personnelle du président pour se rendre à Buenos Aires avec un groupe de conférencier français. Cette jeune salvadorienne n’a pas 20 ans, mais elle est déjà veuve d’un écrivain célèbre, ami intime de l’homme d’état. Elle accepte l’invitation pour faire établir en Argentine sa pension de veuve diplomatique. A son arrivée, c’est la révolution et Consuelo n’est pas rassurée. Le programme des conférences est maintenu et un soir, Benjamin Crémieux l’invite au Centre de Los Amigos del Arte. Il veut lui faire faire la connaissance d’un être extraordinaire lui dit-il, il s’agit d’un pilote français qui vit seul en Argentine. Pour la convaincre, il lui tend une lettre qu’il vient de recevoir de cet ami. En effet, la lettre sort de l’ordinaire : Consuelo y trouve de l’esprit, de la fantaisie et une grande culture. Elle veut rencontrer ce pilote étonnant qui sait si bien écrire...

Saint-Exupéry et sa femme à Paris
Saint-Exupéry et sa femme à Paris © Getty - Keystone-France

L’amitié selon Saint-Exupéry

Saint-Exupéry ne se lie pas volontiers, mais quand il le fait, c’est d’un lien indéfectible. Être l’ami de Saint-Ex n’est pas toujours une sinécure. Quand il ne vous réveille pas au milieu de la nuit pour vous lire un texte au téléphone, c’est pour vous sommer d’accourir immédiatement chez lui pour écouter sa lecture. Il estime que ses amis doivent toujours être prêts à rendre un service que lui aurait rendu spontanément et immédiatement si la situation avait été retournée. Il soumet toujours ses livres à quelques amis. Pour Saint-Ex un livre, ça se retrouve toujours. Un ami, non. Alors il les met à contribution sans vergogne. Parce qu’il ne veut pas compromettre ses amitiés en publiant un bouquin dont ses amis ne seraient pas fiers. Et toujours ça l’inquiète, il demande : Est-ce que vous ne trouvez pas ça trop mauvais ? Est-ce que ça vaut la peine d’être publié ? Et cette amitié peut-être assez tyrannique et exigeante...

Antoine de Saint-Exupéry et quelques amis
Antoine de Saint-Exupéry et quelques amis © Getty - Hansel Mieth
Mots clés: