OBJECTIF PHOTO - EPISODE 26 - Post-Production - Les Logiciels

Émission 

Découvrons ensemble les différents logiciels utiles à notre flux de production d'images. Précisons que l’on indique ici, les logiciels utiles au post traitement mais que l’on n’entre pas dans le détail de leur utilisation.

 Le transfert

Pour le transfert, certains fabricants fournissent un ‘’logiciel de transfert ‘’ avec l’appareil. Il permet de gérer l’import et la sauvegarde simultanément. Sinon la procédure la plus simple est de faire Copier/coller (et non pas couper/coller !) depuis la carte mémoire vers l’ordinateur dans un dossier « mes images » organisé en dossier et sous dossiers chronologiques. Idéalement, ce dossier devrait être sur un disque externe lui même doublé par sécurité .

Arborescence ordinateur OBJECTIF PHOTO
La gestion de la bibliothèque ou photothèque

Suivant le logiciel choisit, il faudra importer les images via cet outil afin de classer et répertorier les images. C'est le cas notamment du célèbre Adobe Photoshop Lightroom (environ 140 €).

D'autres logiciels, tels que Picasa (gratuit), XnView ou Acdsee (80€ ou 40 €), importent vos images automatiquement.

A vous de les répertorier, de leur attribuer des mots clés, des tags, les géo-taguer, pour simplifier vos recherches ultérieures.

Le tri

Le tri doit impérativement éliminer les photos inexploitables (trop de flou, de bruit, mal exposées) ou dont la composition est trop pauvre.

Développement des RAW (ou pas!)

Étape indispensable si nous photographions en RAW: sinon on saute cette l’étape !

Le RAW est l'équivalent du négatif en numérique. C'est pour cette raison que nous devons le développer au même titre que nos pellicules d'autant !

L’intérêt du RAW est de pouvoir retravailler certains paramètres de la prise de vue en post-production. Balance des blancs, corrections de l’exposition, réduction du bruit, optimisation de la netteté, redressement des perspectives constituent les traitements minima sur des fichiers RAW. Si votre logiciel d'édition et/ou de catalogage ne prends pas en charge les fichiers bruts (ou RAW), on pourra utiliser d'autres logiciels: RawTherapee (gratuit et le plus connu). Parmi les payants, les fabricants d’appareils recommandent à juste titre leurs logiciels propriétaires (Canon avec Digital Photo Professional ; Nikon avec Nikon Capture NX2, ... )

Par ailleurs, DxO Labs est particulièrement pointu car il utilise des profils spécifiques à chaque couples boitiers/objectifs. Puis on retrouve le module CameraRaw, embarqué sous Lightroom et PhotoShop Eléments ou PhotoShop CS.

Les retouches

Selon nos goûts et la destination finale des images, le travail de retouche peut-être nécessaire, sinon indispensable. Seule une analyse fine de l’image permet de poser le diagnostic de l’intervention. Les logiciels de retouche permettent aussi de préparer le fichier pour l’impression, ou la diffusion sur les média numériques et les réseaux sociaux.Les plus utilisés sont :

_Gimp : gratuit _Les logiciels propriétaires des fabricants: Digital Photo Professional (Canon), Nikon Capture NX2 (Nikon) _L’incontournable PhotoShop

 

Bien entendu, le choix des logiciels cités ne se veut pas exhaustif, mais correspond aux logiciels utilisés par le plus grand nombre.

Partager sur :