OBJECTIF PHOTO - EPISODE 30 - Photo d'enfants - Lisa TICHANE

Émission 

EPISODE 30 - Zoom sur la photo d'enfants avec Lisa TICHANE, photographe spécialisée dans la photo d'enfants à Marseille.

 

Quelles sont les astuces pour faire coopèrer un enfant à une séance photo ?

Ce que je recherche dans la photo d'enfant c'est l'authenticité , ça ne m'intéresse pas que l'enfant me fasse un sourire crispé ou dise cheese , je veux un vrai rire qui vient des tripes. Donc pour ça, la première chose à se demander, c'est qu'est-ce que je peux faire pour que ce moment où je vais prendre des photos de mon enfant soit un bon moment pour lui? Qu'est-ce que vous pouvez faire pour qu'il y trouve son compte, et pour que ça reste un bon souvenir pour lui et pour vous.Plutôt que d'imaginer la photo parfaite, imaginez d'abord le moment de plaisir qui permettra à cette photo parfaite d'apparaître. Ca peut être une balade ou une sortie à un endroit qu'il aime bien, ça peut être une grosse dose de bain moussant dans le bain, ça peut être l'autorisation de faire quelque chose d'interdit comme sauter sur le lit…

Saut sur le lit - Aucun(e)
Saut sur le lit - Lisa TICHANE
La stratégie de la "récompense"

Réfléchissez-y à deux fois avant de vous lancer sur ce terrain glissant. D'une part parce que vous associez votre appareil photo à quelque chose qui mérite salaire, donc votre enfant risque de réclamer une récompense à chaque fois que vous le prendrez en photo . Mais aussi parce que pour les jeunes enfants, attendre peut être très compliqué.

Si vous lui dites : tiens-toi tranquille 5 minutes et tu auras un bonbon ; il n'aura qu'une envie c'est que les photos se terminent au plus vite pour enfin avoir le bonbon, donc sa frustration va grandir à chaque photo supplémentaire. Moralité, essayez de faire en sorte que ce soit le moment lui-même qui soit une récompense.

Créez des moments-plaisir. Il faut aussi sentir le bon et le mauvais moment !

C'est peut-être le plus important, sachez aussi ne PAS prendre de photos quand vous sentez que ça devient désagréable pour l'enfant.  Sachez aussi poser votre appareil et vivre le moment avec votre enfant plutôt que collés derrière l'objectif.

Aucune séance photo ne mérite de devenir une séance de torture.

Partager sur :