Oh comptoir !

du lundi au vendredi de 11h à 12h

mégots de cigarettes au sol dans la rue
mégots de cigarettes au sol dans la rue © Maxppp - Pierre HECKLER

Faut-il faire payer cher les incivilités et la saleté dans nos rues ?

Diffusion du mardi 11 février 2020 Durée : 48min

Des amendes de 150€ pour un mégot par terre et 300€ pour un pipi dans la rue ! Pour lutter contre la saleté, faut-l punir avec des amendes salées pour incivilité et nommer des responsables propreté dans nos rues et quartiers ?

La maire de Paris, candidate à sa réélection, Anne Hidalgo a détaillé son programme. Et on a relevé quelques propositions qui pourraient bien faire débat.  Comme la création d'une baignade publique « dans le canal Saint-Martin », la nomination d’un responsable propreté dans chaque quartier qui fixera, en concertation avec la mairie d'arrondissement et les habitants, un plan d'action spécifique à chaque rue.
Et la maire de Paris veut faire évoluer la loi afin de faire sérieusement grimper le montant des amendes contre les incivilités.  

Nous souhaitons pouvoir aller jusqu'à 150 euros le jet de mégot ou de papier, 300 euros l'épanchement d'urine, 500 euros le dépôt sauvage d'encombrants, plusieurs milliers d'euros pour l'affichage sauvage . 

Qu'en est-il chez nous en champagne Ardenne, à Reims, Charleville-Mézières, Épernay ou Chalons-en-Champagne ? Nos rues sont elles sales, les incivilités se multiplient-elles ? Et si oui, faut-il appliquer ces montants élevés aux amendes ? On en débat avec nos invités :
Elodie Lecrocq de l'Association d’Ame Nature
Richard Carlier du Centre Saint-Ex Reims
Christophe Paco employé chez un opérateur téléphonique

Autre sujet de l'émission aujourd'hui : le gouvernement se dit "très favorable" à l'assistance sexuelle pour les personnes handicapées. C’est-à-dire un accompagnement qui consiste à raviver le plaisir sensuel, érotique ou sexuel chez les personnes en situation de handicap. Pour ou contre ?

Mots clés