Replay du jeudi 20 mai 2021

Trains de nuit avec Jean Castex : et vous, ça vous tente de voyager de nuit, sur un Dijon - Marseille ?

- Mis à jour le

Après trois ans d’arrêt de la liaison nocturne Paris-Nice, le Premier Ministre va passer sa nuit dans un train. Une autre ligne Dijon - Marseille pourrait aussi voir le jour !

Un train intercités de la SNCF entre en gare, à Saint-Quentin (Aisne), le 7 mars 2021.
Un train intercités de la SNCF entre en gare, à Saint-Quentin (Aisne), le 7 mars 2021. © Radio France - Aurélien Accart

Comme les autres passagers, à bord du train

Passionné de trains, Jean Castex va réaliser un rêve de gosse ce jeudi en inaugurant le train de nuit Intercités de nuit Paris - Nice. Le Premier Ministre empruntera cette ligne fermée en 2017 pour se rendre sur la Côte d'Azur. 

Initialement, ce lancement était prévu le 16 avril mais en raison de la crise sanitaire, il a été reporté.

Une ligne Dijon - Marseille est aussi envisagée alors que la tendance de ces dernières années était plutôt de supprimer ces lignes. Finalement, il semble y avoir de la demande du coté des voyageurs  le gouvernement veut donc développer une dizaine de lignes d'ici 2030

12 heures de trajet contre 6 heures en TGV

Espérons que la couchette soit confortable et que l'emploi du temps du vendredi ne soit pas trop chargé pour le Premier Ministre : 

  • Départ de la gare d'Austerlitz ce jeudi à 20h52 
  • Arrivée sur la Côte d'Azur ce vendredi à 9h11

Un rapport gouvernemental sur la mobilité préconise notamment la création de nouvelles liaisons en trains Intercités. Certes, moins rapides que les TGV, ils desservent toutefois bien plus de villes et sont plus abordables.

Le quai de la gare de Dijon Ville
Le quai de la gare de Dijon Ville © Radio France - Philippe Paupert

Des billets de 19 à 39€

Un rapport gouvernemental sur la mobilité préconise la création de nouvelles liaisons en trains Intercités. Certes, moins rapides que les TGV, ils desservent toutefois bien plus de villes et sont plus abordables.

Concernant le prix, les billets sont proposés à partir de 19 euros en siège incliné, 29 euros en couchette de seconde classe et 39 euros en couchette de première.

De nouvelles lignes de jour et de nuit, subventionnées par l'Etat, devraient voir le jour :

  • une ligne Bordeaux - Toulouse - Montpellier - Marseille qui pourrait aller jusqu'à Nice
  • une ligne Metz - Nancy - Dijon - Lyon jusqu'à Grenoble

Pour décrypter l'actualité, nos 2 barrés du jour :

Vos témoignages en direct au 03.80.42.15.15.