País Català, l'invité

Du lundi au vendredi à 12h48

Gérard Depardieu et Nathalie Baye lors du tournage du "Retour de Martin Guerre" dans la forteresse de Salses
Gérard Depardieu et Nathalie Baye lors du tournage du "Retour de Martin Guerre" dans la forteresse de Salses © Getty - Jacky COOLEN/Gamma-Rapho

Depardieu, Firmin Bauby, Poupées Bella, semaine culturelle en 1981

Diffusion du lundi 4 novembre 2019 Durée : 3min

Un tournage au Palais des Rois de Majorque, des poupées Bella à l'Elysée et le décès du créateur de l'atelier Sant-Vicens, patrimoine et culture à l'honneur lors de cette première semaine de novembre 1981.

1981. Le 1re novembre est un dimanche. Et c’est en ce triste jour de la Toussaint que s’éteint Firmin Bauby à l’âge de 82 ans. Son nom est indissociable de l’atelier Sant Vicens de Perpignan. Et pour cause, c’est lui qui l’avait créé dans les années 40. De nombreux artistes y ont trouver là une possibilité immense de développer leur art et notamment bien sûr celui de la céramique. Et puis il y a la tradition de la crèche qui chaque année rappelle l’œuvre de Firmin Bauby. Le centre Sant Vicens était reconnu jusque dans les hautes sphères de l’État. Ainsi, les derniers visiteurs en date n’étaient autres que le président du Sénat, Alain Poher, et la première dame Anne-Aymone Giscard d’Estaing (c’était avant l’élection de François Mitterrand).

Culture toujours, bien que plus anecdotique, mais cette première semaine de novembre 1981 consacre un catalan comme champion du Monde de… scrabble francophone. Michel Raineri, 22 ans, instituteur à Rasiguères, a conquis son titre à Montreux en Suisse avec son partenaire grenoblois Roland Nino. Ils ont réalisé 99,8 % du score maximum. Ça en fait du mot compte triple avec des Z et des K !

Culture encore avec un événement cinématographique à Perpignan puis à Salses.  Le vendredi 5 novembre, débute dans la chapelle royale du palais des rois de Majorque, le tournage du film de Daniel Vigne « Le Retour de Martin Guerre » avec Gérard Depardieu et Bernard-Pierre Donnadieu et la bouleversante Nathalie Baye. La chapelle dans laquelle s’affaire depuis quelques jours déjà le décorateur Alain Nègre, a été transformée en salle de justice toulousaine. Pourquoi Perpignan ? Ecoutons le réalisateur : « Je n’ai pas trouvé ce que je cherchais à Toulouse. Aucune des belles salles existantes ne ressemblait à la véritable salle de justice de l’époque. J’ai fait moi même tous les châteaux du Midi pour trouver ce que je cherchais, ce que j’avais en tête. Et je l’ai trouvé à Perpignan. La chapelle d’honneur du palais des rois des Majorque. C’est tout a fait cela ! » Depardieu s’émerveille : « C’est formidable. On voit que ces lieux ont abrité de la vie et il suffit de se laisser imprégner. Et puis avec cette acoustique, il n’y a pas besoin de parler fort. »

Allez, on termine par de la culture aussi ! Elle touche au sentimental et au patrimoine puisqu’il est question de poupées Bella (cliquez sur le lien pour en savoir plus). La situation de l’entreprise en novembre 1981 est difficile. C’est connu et c’est public. Elle fait partie du patrimoine catalan c’est évident, mais aussi du patrimoine national. En 1981, c’est la dernière fabrique de poupées en France. L’inquiétude est grande car l’industrie du jouet français paye un lourd tribut à la mondialisation. Solido (les petites voitures), Jouef (les trains électriques), Heller (les maquettes) ont mis la clef sous la porte entre 1980 et 81. Alors pour attirer l’attention de l’État sur l’avenir des poupées Bella (plus d'infos en suivant ce lien), son directoire a envoyé deux poupées à l’Elysée. Malheureusement, cela ne sauvera pas l’entreprise qui fermera en 1984 (voir si archives ont des photos).

Tiens, pour finir, un petit ouf de soulagement qui concerne nos voisins immédiats et en particulier Fleury d’Aude. La décision a été prise par l’Etat de ne pas y implanter de centrale nucléaire !!!