Replay du dimanche 27 décembre 2020

La Tour (pas si infernale que ça) Montparnasse

Plus haut gratte-ciel de Paris intra-muros, la Tour Montparnasse se situe dans le 15ème arrondissement. Mal aimée, incomprise, elle ne cesse de déchaîner les passions.

La Tour Montparnasse
La Tour Montparnasse © Getty

Nans, dites-nous pourquoi !

Le « grand bond de Paris vers le ciel ». C’est par cette phrase que la Tour Montparnasse est inaugurée en 1973.

Alors la Tour Montparnasse, c’est des chiffres à nous donner le vertige : 115 000 tonnes à la pesée, 7 200 fenêtres, 56 piliers en béton armé enfoncés à plus de70 mètres de profondeur qui permettent à la Tour de se hisser à 210 mètres de hauteur.

Une prouesse technologique pour l’époque, on imagine.

Oui, effectivement ! D’ailleurs lors de sa construction, la Tour apparaît comme une révolution dans l’urbanisme parisien (que le film "La Tour Montparnasse infernale" tente de détruire). Pompidou veut donner à Paris des infrastructures modernes afin de moderniser la Ville Lumière. Malheureusement, elle est rapidement la cible de vives critiques. Trop grande, trop moche, trop sombre, puis trop amiantée… Rien ne va !

Sa seule qualité aux yeux des Parisiens et à ceux visiblement de Joe Dassin : en seulement 38 petites secondes, ils se retrouvent à son sommet et ont accès à une incroyable vue à 360 degrés sur leur ville. Et puis, comme disait Maupassant en parlant de la Tour Eiffel : c’est le seul endroit de Paris, d’où ils ne la voient pas.

C’est sûr ! Et alors est-ce-que les choses vont changer ?

« La Tour Montparnasse, elle est belle et moi j’adore la Tour Eiffel. Y a plein d’amour dans les ruelles et d’poésie dans les gratte-ciels ». A en croire Renaud, oui ! Pour tenter de la rendre plus glamour, un concours international est lancé en 2016, afin de la métamorphoser en la rendant plus sexy. D’ici 2024, notre gratte-ciel sera lumineux, transparent… et encore plus haut avec la mise en place d’une serre de 18 mètres de haut à son sommet !

Au-delà des bureaux, de nombreuses activités sont déjà proposées au public. Des concerts, des ateliers photos, une patinoire l’hiver (sauf en période de covid). Autant d’événements qui a donné l’envie à l’homme araignée Alain Robert de la gravir à 4 reprises !

Mots clés: