Toutes les émissions

Paris Psy

Du lundi au vendredi à 09h45

Des parents annoncent leur séparation
Des parents annoncent leur séparation © Getty - Razvan Chisu - EyeEm

Comment annoncer la séparation des parents aux enfants ?

Diffusion du mercredi 30 janvier 2019 Durée : 3min

Annabelle de Montrouge (92) nous pose la question suivante : « Je vais me séparer du père de mes enfants. Nous avons 2 filles de 6 et 8 ans. Comment leur annoncer notre séparation sans les perturber trop ? Je redoute leurs réactions et j’ai peur d’être moi submergée par l’émotion devant elles. Avez vous des conseils pour agir le mieux possible ? »

Yan, pourquoi c’est si difficile d’expliquer une séparation aux enfants ?

Parce qu’on est d’abord soi même très éprouvé par cette situation en tant qu’adulte : et on a peur d’être envahi par ses propres émotions quand on en parlera devant les enfants. Et puis c’est délicat parce qu’en tant que parent, on ne sait pas toujours comment présenter les choses pour que cette séparation ait du sens pour eux. Comment en dire suffisamment sans en dire trop ? Pas simple : On ne dit pas les mêmes choses à un petit de 5 ans, qu’à un enfant de 10 ans. C’est délicat d’adapter son discours à l’enfant en tenant compte de sa personnalité et son âge.

Et puis, il y a souvent aussi un sentiment de culpabilité chez l’adulte : Certains parents se disent qu’ils ont raté quelque chose dans leur vie de couple, et que les enfants vont en subir les conséquences. Ils trouvent cela trop injuste. Et c’est là que peuvent ressurgir d’anciennes souffrances chez vous l’adulte, notamment si vous avez vous même vécu le divorce de vos parents. Donc, c’est une situation de vie qui demande un peu de savoir faire pour gérer toutes les émotions (les vôtres et celles de vos enfants). Car vous allez avoir à faire face à de la déception, à de la frustration, à de la colère, à de la tristesse et bien sur à de la peur.

Donc tout çà n’est évidemment pas réjouissant. Mais c’est en acceptant ce cocktail d’émotions qu’on a intérêt à présenter les choses.

Pour faire cette annonce, j’imagine que le mieux est de choisir un moment calme, lorsque l’on a du temps devant soi pour se parler et s’écouter.  Est ce qu’ily a des choses à dire en priorité ?

Evidemment. La première chose à dire et à redire à l’enfant, c’est que ses 2 parents continuent de l’aimer, quoi qu’il se passe. « Tu as toujours un papa et une maman qui t’aiment. » Ça paraît tellement évident que beaucoup de parent oublient de le dire. L’enfant a aussi beaucoup besoin d’être rassuré sur ce qui le concerne lui directement, notamment au quotidien : Qu’est ce la séparation va changer pour lui ? la maison, l’école, les copains… Voilà pourquoi, il n’est idéal de parler trop tôt aux enfants. Faites en sorte d’avoir envisagé les choses avant l’annonce pour  pouvoir donner quelques réponses concrètes. Par exemple, « Tu iras toujours dans ton école, Eva ta baby sitter continuera à s’occuper de toi ».

Votre séparation est un processus de deuil à accompagner dans le temps : Tout ne sera pas dit en une fois. Prévoyez de reparler régulièrement avec votre enfant et faites en sortequ’il pose lui même des questions auxquelles vous prendrez le temps de répondre. (pas d’anticipation) : Dites lui aussi qu’il n’est en rien responsable ou mêlé à cette séparation. Les enfants ont vite tendance à se rendre responsable. Détrompez le clairement.

Et enfin, si l’émotion vous envahit devant votre enfant, acceptez la. Dites «  je suis triste moi aussi. » Cela lui montre que les émotions sont naturelles, et qu’il n’y a pas à en avoir honte. Entre membres d’une famille, on partage les bons moments comme les moments difficiles. Bon courage.