Toutes les émissions

Paris Psy

Du lundi au vendredi à 09h45

Coach de vie
Coach de vie © Getty - Caiaimages - Agniezska Olek

Faire appel à un coach de vie

Diffusion du lundi 7 janvier 2019 Durée : 4min

Astrid de Colombes nous pose la question suivante : « En ce tout début d’année, j’ai envie de changer plein de choses dans ma vie personnelle, mais je ne suis pas sûre de tenir mes bonnes résolutions. Une amie m’a parlé du coaching de vie. De quoi s’agit-il ? Est ce que cela pourrait m’aider : si oui, comment trouver le ou la bonne coach de vie ? »

Le coaching de vie, c’est un peu flou comme concept : il y a tellement de coachs pour tout. Le coaching de vie, ça correspond à quoi ?

Le coaching de vie, c’est un terme qui nous vient des Etats-Unis : là bas, on parle de « life coaching ».  En fait, le coaching de vie, c’est une forme d’accompagnement exercé par un coach qui intervient sur des problèmes très concrets, ou dans des moments  de vie délicats. Par exemple, vous vous sentez perdu ou bloqué par rapport à un déménagement, un changement de travail, ou vous avez un projet personnel difficile à mener, vous pourriez faire appel à un coach de vie pour vous aider à traverser cette épreuve. Le coach de vie va vous aider à avancer de façon efficace (plus rapide) sur un problème à résoudre : Comment ça se passe ?

Concrètement, au premier rendez vous, le coach de vie vous écoute et par son questionnement détaillé et son regard extérieur , il vous aide à prendre du recul, et à clarifier votre objectif.  Et ensuite,en quelques séances,  il vous aide à trouver les moyens d’atteindre ces objectifs. 

Le coaching de vie, c’est donc un accompagnement court, de quelques séances. Ça n’est pas supposé durer plus de quelques mois.

Autre point : même si le coach de vie agit souvent d’une manière amicale, chaleureuse, et qu’il se montre disponible, c’est un professionnel formé aux techniques de coaching qui vous fait travailler sur ce que vous voulez mettre en place dans votre vie. Ce n’est pas un ami magicien qui fait les choses pour vous !

Tout le monde peut faire appel à un coach de vie quand il n’y a pas à priori de souffrance ou de blessures profondes. C’est ce qui le distingue des thérapeutes et autres psys. Et c’est là qu’il y a parfois controverse : pour les psys, l’intervention des coachs de vie a tendance à se substituer à un travail thérapeutique plus profond pour des gens qui veulent faire l’économie d’une thérapie.

Donc, prudence si vous avez recours à un coach de vie : il faut qu’il soit bien formé pour valider si votre demande relève bien de sa compétence ou de celle d’un psychothérapeute.

Si on est tenté de faire appel à un (ou une) coach de vie, comment s’assurer qu’on a à faire à une personne professionnelle bien formée ?

D’abord en vous renseignant sur l’expérience de votre coach de vie, sur sa formation et sur les techniques qu’il utilise. Questionnez le sans complexe. Il doit être clair, et à l’aise pour vous répondre. Demandez lui aussi s’il appartient à une fédération officielle de coach. Ça signifie qu’il répond à une charte déontologique. Pour ne pas vous tromper de praticien, n’hésitez pas à en consulter plusieurs. Vous devez vous sentir en confiance en sa présence. Pensez aussi à vous adresser à un coach que vos connaissances ont pu vous recommander.

Et puis dès la première séance, vérifiez que votre coach sait bien vous écouter, qu’il parle bien de vos objectifs, de vos besoins, de votre potentiel et qu’il ne vous oriente pas selon ses propres envies ou selon sa propre vision des choses. Vous devez progresser assez vite dans votre changement, vous devez vous sentir soutenu, et dynamisé en sortant de vos séances.

Le coach accompagne, il soutient, mais il ne soigne pas. Ensemble, vous allez surmonter des obstacles, inventer des solutions, et mais le but c’est que vous gagniez en autonomie. Aucune relation de dépendance ne doit s’installer entre vous. Pour conclure, je dirai que faire appel à un coach de vie, c’est utile pour vous sentir épaulé ponctuellement, et agir plus vite sur un projet de vie. Pour tout ce qui est lourd, et qui fait souffrir, adressez-vous à un psy.