Toutes les émissions

Paris Psy

Du lundi au vendredi à 09h45

Une dispute
Une dispute © Getty - Halfpoint Images

Gérer les disputes et tensions en couple

Diffusion du vendredi 12 avril 2019 Durée : 3min

Sarah de Stains nous pose la question suivante : « Avec mon compagnon, nous nous disputons souvent, que ce soit pour des choses importantes ou pour des détails. Je suis fatiguée et agacée de nos discussions interminables : je ne me sens ni écoutée ni prise en compte. Comment sortir de ces tensions fréquentes et réussir à remettre un vrai dialogue entre nous ? »

Est-ce que c’est un problème d’avoir des disputes en couple ou est ce que c’est normal ?

Se disputer temporairement, c’est tout à fait normal. Amoureux ou pas, nous restons des humains. Ce qui peut devenir suspect, c’est la fréquence, l’intensité de ces disputes, et ce qu’elles engendrent ensuite. La dispute c’est l’expression de colères ou de frustrations : c’est un révélateur que quelque chose ne va pas. La dispute permet de poser (ou reposer) des limites ou de clarifier ce qui a besoin de l’être. Et elle apparaît souvent lorsque les autres modes d’expression n’ont pas permis d’être assez clair et que chacun ne se sent pas assez respecté ou pris en compte. Dans sa version constructive, la dispute vise donc une amélioration. Et cette amélioration est possible par l’écoute de chacun.

Mais quand chacun se replie et n’écoute plus l’autre, la dispute tourne en boucle. Et les choses ne s’arrangent pas. Dans le cas de notre auditrice, il semblerait que les disputes répétitives traduisent justement ce manque d’écoute et de dialogue avec son compagnon. Chacun semble avoir du mal à se faire entendre depuis longtemps. Les disputes deviennent simplement des tentatives de résolution mais elles n’aboutissent pas et pire, elles créent des tensions qui peuvent devenir contre productives.

Comment faire dans ces cas là ? Première option : Faire appel à un tiers pour faciliter l’écoute mutuelle et le dialogue. C’est le rôle d’un thérapeute de couple. Encore faut il que les deux partenaires aient envie d’améliorer les choses et qu’ils soient  tous les deux partants pour se tourner vers ce type de travail accompagné.

Quelles sont les autres options si on ne veut pas faire appel à un tiers ?

Résoudre la situation par soi même ! mais en réussissant à éviter le mode dispute puisqu’on sait que ça ne marche pas. Il faut s’assurer que chacun est d’accord pour cesser les disputes. Il faut ensuite que chacun accepte de sortir du mode accusatoire critique. Il faut apprendre à traduire ses reproches envers l’autre en besoins clairs et constructifs.

Par exemple, au lieu de dire, « Tu ne m’aides jamais et tu ne m’écoutes pas quand je te parle ! » ( mode accusatoire ) Commencez par dire «  Je me sens découragée. J’ai besoin de ton soutien et de ton aide. » En exprimant votre besoin, vous ne discréditez plus l’autre, vous commencez à amener les choses vers une solution.

Ensuite, il vous reste à exprimer une demande claire de ce que vous souhaitez. Là encore, au lieu de dire « Tu ne participes jamais à rien ! »Soyez concret «  Je voudrais que tu m’aides à organiser les prochaines vacances. Est ce que tu es d’accord pour ça ? » Vous n’obtiendrez peut être pas satisfaction d’emblée, mais vous maintiendrez un climat plus propice au dialogue et à l’échange.

Si c’est difficile de parler sans être interrompu, convenez d’un temps de parole : je parle pendant 2 minutes et ensuite je t’écoute pendant 2 minutes. Et respectez ce pacte. Il peut faciliter la reprise de l’écoute et du dialogue.

Enfin, gardez à l’esprit que vouloir avoir raison tout le temps, ou vouloir obtenir tout ce qu’on veut tout le temps, c’est un des secrets pour créer à coup sur des tensions en couple.

Maintenant que vous le savez, vous avez le choix : Continuer à vous durcir dans vos positions, ou commencer à vous assouplir.