Toutes les émissions

Paris Psy

Du lundi au vendredi à 09h45

voyante
voyante © Getty - Razvan Chisu - EyeEm

Je suis très accro à la voyance

Diffusion du mardi 30 octobre 2018 Durée : 3min

Sabine de Provins nous pose la question suivante : « J’ai souvent besoin de consulter une voyante près de chez moi, dès que je me sens inquiète. Je consulte aussi par téléphone car cela me rassure de comparer les avis de différente svoyantes, pour prendre mes décisions. Mais cela commence à me coûter très cher. Comment sortir de cette dépendance à la voyance ? »

Qu’est ce que ça traduit d’être accro à la voyance,  comment peut-on l’expliquer ?

On le sait tous : la vie nous réserve quotidiennement des surprises et nous ne pouvons pas tout prévoir ni contrôler. Tout cela crée en chacun de nous des doutes, des peurs et des frustrations. Et il faut bien vivre avec ces peurs et ces frustrations. Ce qui n’est pas si facile quand on est par nature très anxieux. Donc, je dirai que le besoin de consulter régulièrement une voyante est très en lien avec un fort sentiment d’insécurité, notamment lié à l’avenir.

Si vous vous sentez frustré de ne pas savoir ce qui va se passer, au point de ressentir de l’angoisse, si vous vous sentez perdu, la tentation est grande de se tourner vers la voyance.Pourquoi ? parce que consulter devient une manière de vous rassurer, de vous soulager par rapport à votre inconfort. Les paroles des voyants sont d’ailleurs là pour vous apaiser, pour vous redonner confiance, parfois même espoir en l’avenir. Je dirai que c’est un soutien pour traverser des moments de vie difficile.

L’inconvénient de ce recours régulier à la voyance, il est double.

  1. Ça finit par coûter cher
  2. L’effet apaisant ne dure pas.

Voilà pourquoi dès que l’angoisse revient avec une nouvelle question sans réponse, vous devez consulter à nouveau et voilà comment on rentre dans une forme de dépendance.

Justement comment est ce qu’on peut sortir de cette forme de dépendance à la voyance ?

Eh bien, l’idée c’est de prendre du recul et comprendre ce que vous cherchez tellement à combler à travers la voyance.

Pour çà, commencez à abandonnez la croyance que tout est écrit, que tout est joué d’avance. Lâchez l’idée que quelqu’un (en l’occurrence une voyante) saurait mieux que vous, ce qui va vous arriver, ou ce que vont faire les gens autour de vous.

On a tous à accepter que la vie ne se déroule pas selon nos plans. Donc la vie est faite de doutes, d’erreurs, mais tout le monde apprend à vivre avec les risques, les questionnements et les doutes. Donc quand vous vous sentez inquiet, cherchez des réponses à l’intérieur de vous, avec votre intuition plutôt qu’en allant consulter la voyante.

Et petit à petit, vous allez réapprendre à vous faire confiance. Au besoin, faites vous aider par un travail thérapeutique qui vous aidera à retrouver cette sécurité intérieure, cette autonomie, au lieu de maintenir la dépendance.

Enfin, prenez aussi le temps de redévelopper des liens affectifs solides avec des proches, avec des amis. Cela vous aidera à mieux supporter les incertitudes de la vie. Le soutien moral et affectif dont vous avez besoin, vous le trouverez dans des relations authentiques, avec des gens sur qui compter, bien plus que dans des consultations de voyance à répétition.