Toutes les émissions

Paris Psy

Du lundi au vendredi à 09h45

Un homme à son bureau soufrant de maux de dos
Un homme à son bureau soufrant de maux de dos © Getty - PeopleImages - E+

Soulagez vos douleurs physiques par un travail psy

Diffusion du vendredi 11 janvier 2019 Durée : 3min

Marc de Torcy nous pose la question suivante : « Je suis quelqu’un de discret, qui ne se plaint jamais. Mais j’ai souvent des douleurs physiques, notamment au dos et au niveau de l’estomac. Je fais des examens médicaux réguliers, mais les médecins ne trouvent rien. Aucun traitement ne me soulage vraiment. Pouvez vous m’aider à comprendre ce qui se passe et à améliorer les choses ? »

Comment est ce qu’on peut expliquer une telle situation ?

Puisque les examens médicaux ne signalent rien,  la compréhension de ces douleurs physiques n’est plus à rechercher via la médecine traditionnelle. Je vous propose donc de revenir à une vision globale de notre fonctionnement humain. On le sait tous : notre corps et notre esprit interagissent tout le temps. À chaque instant, nos pensées cohabitent avec nos ressentis, et nos émotions. Et ces fameuses émotions se caractérisent en nous par des modifications physiques, physiologiques et hormonales.

Notre corps est donc un contenant  d’énergies qui sont liées aux émotions. Et ces énergies ont besoin de circuler en nous, et d’être libérées : c’est ce que nous faisons lorsque nous parlons, lorsque nous rions, quand nous crions, ou quand nous pleurons.. Exprimer ses émotions,c’est comme laisser circuler l’énergie en nous.

Que se passe t il quand une personne ne peut pas (ou ne parvient pas à ) exprimer ce qu’elle ressent ( par exemple sa colère ) ? Eh bien, l’énergie de colère et les hormones comme l’adrénaline restent stockées dans le corps qui finit par « surchauffer » en quelque sorte. Avec le temps, des douleurs apparaissent pour nous signaler que quelque chose ne va pas. Et c’est là qu’il devient important de savoir changer de fonctionnement. 

Ne jamais exprimer ce qui vous déplaît, ce qui vous agace, ou ce qui vous inquiète, ça donne peut être l’image d’une personne discrète et facile à vivre. Mais c’est dommageable pour votre équilibre et votre santé. 

Il faudrait donc que notre auditeur commence à faire des liens entre ses douleurs physiques et ses souffrances psychologiques ? C’est ce qu’on fait par exemple, quand on dit que « Si on a mal au dos, c’est qu’on en a plein le dos » c’est ça ?

C’est l’idée ! mais attention quand même aux raccourcis trop faciles ! On peut facilement tomber dans des lectures simplifiées comme celle que vous évoquez, ou dans d’autres comme « si on a mal aux pieds quand on ne veut plus avancer » !  La compréhension de nos souffrances demande du temps et de la nuance pour être sérieuse. Pour les douleurs physiques récurrentes inexpliquées, vous pourriez envisager d’aller en parler avec un thérapeute.

Un professionnel de la souffrance psychique sera plus à même de vous aider à faire des liens pour clarifier les choses. Vous allez parvenir à traduire par des mots ce que le corps vous signifie à sa manière.

Et vous pourrez prendre le temps de relier vos douleurs physiques à des événements de votre vie, y compris des événements parfois très anciens. Voilà pourquoi ce n’est pas si simple. Une douleur récurrente d’aujourd’hui, ça n’est pas forcément à comprendre par votre situation actuelle. En recontactant des émotions, en les verbalisant, vous pourrez vous soulager de tensions physiques pénibles.

Enfin, pour vous soulager de certaines tensions physiques, vous pourriez commencer à intégrer quotidiennement des exercices simples de respiration, peut être doublés d’étirements simples : Pensez aussi aux techniques de relaxation guidées.

En reposant votre mental, vous allez atténuer certaines de vos douleurs physiques. Et c’est un travail très complémentaire du travail thérapeutique.