Replay du jeudi 20 décembre 2018

Votre collègue est- il en mode séduction ?

Drague au bureau
Drague au bureau © Getty - David Pereiras - EyeEm

Audrey de Villeparisis nous pose la question suivante : « J’ai démarré un nouveau boulot, il y a un mois. J’ai l’impression qu’un de mes collègues du service commercial est en mode séduction avec moi : C’est son attitude très attentive, et ses sourires qui me font me questionner.. En plus, Il vient de m’offrir un petit cadeau pour les fêtes. Comment lui faire comprendre que je ne suis pas disponible sans le blesser ou me ridiculiser ? »  

Comment est ce qu’on peut être certain qu’un ou une collègue nous drague ?

En général, c’est notre intuition qui nous guide ou notre ressenti mais il convient de rester prudent sur le sujet, surtout au travail. D’un coté il y a des faits : un petit cadeau, des sourires. Et de l’autre, il y a des interprétations, qui sont des conclusions tirées    à partir de ces faits. Mais ces conclusions restent des hypothèses, tant que les choses n’ont pas été clarifiées ou vérifiées. Et c’est là qu’interviennent votre subtilité ou votre maladresse pour réagir.

Avant d’aborder le sujet de manière explicite, commencez par mieux décoder l’attitude attentionnée de votre collègue : par exemple, ce serait utile de vérifier si votre collègue agit de la même manière avec d’autres collègues ou pas. Autrement dit, avez-vous affaire à quelqu’un qui communique beaucoup par la séduction ? Il arrive que dans le cadre professionnel certaines personnes utilisent la séduction pour créer du lien, pour jouer, ou parce qu’elles pensent pouvoir mieux obtenir ce qui les intéresse de cette façon. Mais au fond, il n’y a pas toujours de réelle intention d’aller vers une relation plus intime. Pour mieux comprendre l’attitude de votre collègue, observez le, notamment en groupe, mais menez votre enquête discrètement.

Parallèlement à çà, vous pouvez aussi faire en sorte que vos échanges soient très orientés sur des sujets professionnels. Vous pouvez privilégier les moments en groupe plutôt qu’en tête à tête. Là encore, ses réactions devraient vous éclairer sur ses intentions réelles.

Et si le collègue de notre auditrice devenait trop insistant avec son coté séducteur, comment est-ce qu’elle peut mettre les choses au point habilement ?

Dans ce cas, une conversation simple et claire devient nécessaire. Et il vaudrait mieux ne pas attendre. Parce que ne rien dire, ça pourrait être interprété par ce collègue comme une participation à ce jeu ambigu de séduction et de non dits L’idée, c’est de poser des limites de manière posée, sans agressivité pour que cesse le jeu de séduction. Vous pouvez commencer par poser la question à votre collègue en tête à tête : «  J’ai l’impression que tu mets de la séduction dans nos échanges : est ce que je me trompe ? » Ecoutez sa réponse.

Précisez ensuite que vous n’êtes pas intéressée par ces situations ambigües au travail, et que vous n’éprouvez pas de sentiments à son égard. Et nous sentez pas gênée de faire cette mise au point. Si la situation le permet, rien ne vous empêche de vous exprimer avec légèreté, voire même un peu d’humour. Il n’y a pas de raison de prendre un ton grave.

Terminez en précisant bien que vous souhaitez vraiment rester dans une relation professionnelle, cordiale et sans sous-entendus. Quelle qu’aient été les intentions de votre collègue, évitez d’adopter une attitude moralisatrice ou méprisante. Si vous restez calme, factuelle et claire lors de cet échange, votre collègue ne se sentira pas blessé ni humilié, car il ne perdra pas la face. Et ça, c’est le plus important dans cette situation délicate.

Mots clés: