Toutes les émissions

Paris Psy

Du lundi au vendredi à 09h45

Séduction
Séduction © Getty - Westend61

Vous aimez plaire à tout le monde

Diffusion du lundi 28 janvier 2019 Durée : 3min

Sabrina de Marolles en Brie nous pose la question suivante : « Je me rends compte que je cherche à plaire à tout le monde. Au bureau comme dans ma vie personnelle, j’aime que tout le monde m’apprécie. Cela me demande beaucoup d’efforts et j’aimerais comprendre d’où peut me venir ce besoin ? Avez vous des conseils pour m’aider à changer ? »

Pourquoi certains essayent de plaire à tout le monde alors qu’on sait tous que ce n’est pas possible ?

Tout simplement parce qu’ils ne peuvent pas s’en empêcher ! C’est plus fort qu’eux ! et ça c’est la caractéristique d’une compulsion. Une personne qui veut plaire à tout le monde, dans tout type de situation, n’a plus vraiment le choix. Elle le fait car c’est un mode de fonctionnement ancré en elle depuis longtemps, qui est évidemment lié à son histoire. Elle ne sait plus pourquoi elle est dans ce besoin de plaire quasi permanent. Donc, pour déjouer ce mécanisme automatique, il faut le comprendre en faisant un minimum de travail sur soi, et parfois plus avec un thérapeute.

Alors, si vous fonctionnez régulièrement sur ce mode de séduction, demandez vous s’il n’y a pas en vous une crainte du jugement des autres. Seriez vous atteint de blemmophobie ? C’est le nom qu’on donne à la peur du regard et du jugement des autres.

Donc vouloir plaire systématiquement à tout le monde, c’est motivé par cette crainte du rejet. La personne manque d’estime d’elle même, et elle a besoin de sentir l’appréciation des autres pour se sentir bien. Comme si sa propre valeur ne dépendait que de la valeur que les autres lui accordent.

Il y a là une attitude de fragilité psychologique très épuisante car elle demande régulièrement d’aller séduire l’autre, et d’obtenir son approbation. L’acheteur d’amour est souvent amené à s’oublier dans ses propres besoins. Donc à la longue, le risque est de ne plus réussir à être soi-même face aux autres. On perd en authenticité.

Concrètement, à coté du travail avec un thérapeute, comment est ce qu’on peut faire pour calmer soi-même son fort besoin d’être aimé de tout le monde ?

3 choses simples que vous pouvez commencer à faire : 

Première idée : Notez sur une feuille, les relations qui sont les plus importantes pour vous. Et parmi ces relations, sélectionnez les personnes dont l’affection vous importe vraiment.Entre un ami proche, et un collègue que vous croisez tous les lundi, ce n’est évidemment pas pareil…Ensuite donnez la priorité de vos efforts pour plaire à ces quelques personnes. En étant plus attentif à quelques proches, vous créerez des liens plus richesavec eux : vous vous sentirez plus apprécié, donc plus solide. Vous aurez moins besoin d’aller chercher ensuite l’approbation de tout le monde.

Deuxième idée : commencez à lâcher prise sur les choix des autres. Votre voisin ne vous apprécie pas. Acceptez que c’est son droit, c’est son choix, et ça lui appartient. Cela ne diminue pas vos qualités ni votre valeur personnelle. Prenez du recul. Enfin, commencez à vous plaire davantage. Par exemple, faites vous un compliment par jour. Notez une chose que vous avez bien faite chaque jour dans un carnet. Relisez ce carnet toutes les semaines. En apprenant à vous plaire davantage et à vous aimer un peu mieux, vous serez un peu moins dépendant du regard des autres.  Commencez à vous apprécier plus !