Replay du lundi 25 janvier 2021

Bénabar : "Paris se prête à des déclarations d'amour"

- Mis à jour le

S'il n'est pas amoureux de Paris, il n'en est pas moins insensible à ses charmes. Certains en tout cas...

Eric Bastien reçoit Bénabar
Eric Bastien reçoit Bénabar © Radio France

Musique, amis, bon temps, gentrification... Bénabar nous parle de sa relation avec Paris aux détours de souvenirs surprenants. Le chanteur, Bruno de son prénom, se confie à Eric Bastien. 

Premier souvenir ? Un fastfood ! 

Quand on lui demande son premier souvenir à Paris, la réponse a de quoi étonner : l'ouverture d'un célèbre fastfood américain sur les Champs Elysées : "C'est la première information qui me revient. C'est désespérant. Paris, il y a le Louvre, la Tour Eiffel et je me souviens du McDo. C'est désespérant. C'était le premier McDo en France. C'était un événement. Il y avait une queue énorme." Mea culpa quelques questions plus tard : "J'aime pas les burgers. C'est absurde comme pour moi.". 

Le Paris Romantique de Bénabar

Soyons honnête, nous n'avons pas le plus grand amoureux de Paris en face de nous. Mais, il en reconnait le potentiel romantique, celui vu par les touristes ou par le biais de quelques séries télés : "Même moi, quand je reviens par les quais, le soir, quand c'est éclairé, etc. On comprend pourquoi ça, ça inspire autant de monde sur la planète. C'est vrai que Paris se prête un peu à des déclarations d'amour sur les ponts de Paris. Ça donne assez envie". Allez, on le pardonne ! 

La gentrification 

De Paris, où il a habité, rue Oberkampf, il a surtout le souvenir du changement d'un quartier : "C'est un souvenir qui m'a marqué vraiment. Le changement d'un quartier, je l'ai vu en vrai. C'est la petite boutique qui est devenue un bar branché, le petit cordonnier qui est devenu un restaurant de sushi. J'ai vraiment vu les choses évoluer, les appartements qui coûtaient rien, qui sont devenus chers. La gentrification, comme on dit. C'était intéressant d'y assister". 

Mais rassurez-vous, il a aussi de bons souvenirs à Paris, des souvenirs musicaux, bien évidemment, des souvenirs familiaux, amicaux... Il les raconte à Eric Bastien, dans Paris Stars. 

Paris promo 

Bénabar revient avec "Indocile heureux", son nouvel album que France Bleu vous fera découvrir ce Vendredi 29 Janvier. Disponible en CD et en vinyle, "Indocile Heureux", inclus les singles "Tous les divorcés" et "Les belles histoires". 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Mots clés: