Replay du dimanche 30 avril 2017

On passe le weekend avec Julie Zenatti (2ème partie)

- Mis à jour le

La chanteuse Julie Zenatti est de retour avec "Méditerranéennes", un album collectif sur lequel elle invite plusieurs artistes comme Chimene Badi , Enrico Macias , Claudio Capeo, Slimane, Elisa Tovati ...Un album de reprises qui nous fait voyager sur le bassin méditerranéen.

Julie Zenatti invitée d'Adrien Mangano dans l'émission on passe le weekend avec une star
Julie Zenatti invitée d'Adrien Mangano dans l'émission on passe le weekend avec une star © Radio France - Adrien Mangano @ France Bleu Azur

On ne choisit pas toujours l'endroit où l'on naît

Dans ce nouvel album, Julie Zenatti défend une démarche artistique, humaniste et engagée. L'une des chansons s'intitule "l'Exil". Cette chanson est importante aux yeux de Julie Zenatti, parce qu'elle ressent une déshumanisation d'une partie de la Méditerranée depuis deux ans. Elle tend à rappeler que toutes ces personnes qui quittent leur pays, n'ont pas toujours le choix. Cet album surprend par les textes engagés et les reprises, mais également par la mixité des langues. Les chansons sont en français, italien, espagnol, arabe et en hébreu. C'est une vraie carte postale de la Méditerranée et de la richesse de sa mixité.

Claudio Capéo est quelqu'un qui mène sa vie avec beaucoup de bienveillance et de vraies valeurs.

Julie Zenatti a adoré chanter avec Claudio Capéo qui est pour elle un chanteur sachant poser des problématiques réelles de la vie avec douceur, sans bousculer les gens. Il est l'un des artistes à avoir soutenu le projet de Julie, aux côtés de nombreux artistes méditerranéens mais également de la maison de disque. "Pourtant ce n'était pas gagné ! Car l'album peut mettre mal à l'aise certaines personnes parce qu'il défend la mixité des peuples".

Mots clés: