Toutes les émissions

On passe le week-end avec une star / Partie 2

Le samedi et le dimanche à 7h45

Christophe Willem est l'invité d'Adrien Mangano dans on passe le weekend avec une star
Christophe Willem est l'invité d'Adrien Mangano dans on passe le weekend avec une star © Radio France - Adrien Mangano @ France Bleu Azur

On passe le weekend avec Christophe Willem ( 2ème partie)

Diffusion du samedi 7 octobre 2017 Durée : 3min

A l'occasion de la sortie de son cinquième album intitulé "Rio", Christophe Willem raconte à quoi ressemble sa nouvelle vie depuis que la frénésie médiatique s'est interrompue.

Petit coup de projecteur sur les titres importants de son nouvel Album !

Christophe Willem un artiste plein de surprises. Il sort le grand jeu pour son nouvel album « Rio », par exemple dans le clip de la chanson « Marlon Brando » où il a osé le nu intégral. Cela a provoqué des réactions. Certains ont parfaitement compris ce que voulait dénoncer Christophe Willem à travers ce clip. D'autres l'ont critiqué et ont amené l'eau au moulin de ce qu'il dénonce dans le clip : l'industrie du buzz qui prend le dessus sur l'artistique et sur la création. Ce qui est très drôle est que les gens qui l'ont critiqué, ont utilisé le Buzz.

Amoureux de l'Amour plus que de la personne !

Dans le clip de Rio, il a mis en lumière la sensation d'aimer. C'est un sujet qui lui plait énormément car on s'interroge sur les vrais rapports humains. Aujourd'hui, on est dans une société du culte de la personne et de la communication alors qu'en réalité les personnes ont jamais aussi pu dialogué réellement et se sentent de plus en plus mal dans leur peau.

Christophe Willem a choisi d'instiller le "lâcher prise" dans le premier titre de son album : Copacabana. C'est un appel et une volonté de dire aux personnes de vivre leurs vies selon leurs volontés, leurs valeurs, leurs personnalités et d'aimer dans le sens large les autres.

Oubliez tout ce que vous connaissez pour être surpris de recevoir quelque chose de nouveau !

Christophe Willem développe sa réflexion positive en expliquant qu'il ne faut pas avoir peur de laisser tomber ce que l'on connait afin de découvrir un nouveau monde. On est dans le culte de la peur en stigmatisant les gens et les choses. Tout est fait aujourd’hui pour que les gens vivent dans la nostalgie et dans le passé. Mais Christophe Willem veut exprimer une volonté de ce dire que l'on est maître de notre vie et de trouver ce qui résonne en nous et d'être ce qu'on est . Copacabana est un des titres de son nouvel album voué à véhiculer ces belles pensées.