On passe le week-end avec une star / Partie 1

Le samedi et le dimanche à 7h25

L'humoriste Jarry est l'invité de "On passe le weekend avec une Star" avec Adrien Mangano
L'humoriste Jarry est l'invité de "On passe le weekend avec une Star" avec Adrien Mangano © Radio France - Adrien Mangano

Jarry

Diffusion du samedi 2 février 2019 Durée : 3min

Humoriste, metteur en scène et comédien, Jarry, habitué des émissions télé comme "Vendredi tout est permis" sur TF1, est en tournée avec son nouveau spectacle qu'il présente ce weekend au Théâtre de la Cité à Nice.

Un habitué de la Côte d'Azur !

Jarry est ce week-end au Théâtre de la Cité à Nice pour présenter au public son nouveau spectacle. Il n'y a pas si longtemps, il était à Cannes, au Palais des Festivals. Il a en rêvé plus jeune en passant devant les fameuses marches rouges. Pour lui, ce sont des lieux aussi mythiques que l'Olympia à Paris. Cela représente tout le travail qui a déjà été fait et qui reste à faire ; tout le chemin parcouru pour y arriver. Ce sont des petites étapes qui font plaisir

Le Palais des Festivals, c'est Mythique, c'est connu dans le monde entier !  Moi, je crois que dans la vie, rien n'est gagné et je suis toujours ému ; parce que comment dire à quelqu'un qu'on l'aime d'une autre manière ! 

Né dans une famille de vignerons, Jarry est tombé dans le monde du spectacle un peu par hasard ! 

Difficile de trouver sa place et sa vocation quand on est très jeune. Mais Jarry nous confie qu'il a su très tôt que le monde de la vigne n'était pas son monde. Pourtant à la maison, il n'y avait pas cette culture des humoristes, du spectacle. Ainsi, il s'est penché sur son devenir et imaginait plus au départ de faire une carrière dans le sport avant de se rendre très vite compte que sa place était sur scène. 

Au départ, je me suis dit que je serais un grand sportif, un grand judoka ! Et la violence de ce sport m'a dit que non ! (rires de Jarry) 

Cette envie d'aller voir ailleurs, d'explorer le monde au - delà des vignes et des coteaux n'a pas été pris au sérieux par son entourage au départ. Jarry a dû être fort mentalement pour résister à la tentation de rentrer à la maison. Il s'est battu pour réaliser son parcours que l'on connait aujourd'hui. 

J'ai eu envie de rentrer tous les jours, pendant deux ans ! Et puis, un jour, je me suis dit que ma place était là ! 

Son homosexualité : source de tristesse dans sa relation avec son père. 

Son chemin n'a pas été lisse. Il a été très souvent blessé par les silences de son père ou certaines paroles de ce dernier. Il a dû malheureusement attendre le décès de son père pour se rendre compte des sentiments réels de son père pour son fils. En effet, ce dernier avait conservé toutes les revues de presse de Jarry. Une confidence très émouvante que Jarry dévoile à Adrien Mangano. 

C'est difficile de grandir auprès d'un homme qui t'adresse très peu la parole ; un homme qui te dit chaque jours qu'il ne voit pas en quoi tu es son fils ! Et tu te rends compte, le jour où il décède que ce père a fait une revue de presse de toi et qu'il était fier dans le secret ! C'est pour ça que je dis, ce n'est pas ce qu'on dit qui est important, mais c'est ce qu'on fait ! Parce que ce jour là, j'ai guéri d'une blessure et cela m'a permis d'être fier et d'y aller ! 

Jarry en toute intimité ce matin  sur France Bleu Azur, le comédien, mais aussi l'homme de tous les jours :  Jarry est de retour à 7h45 !