Toutes les émissions

Passion Montagne

le dimanche de 11h à 12h et rediffusion de 18h à 19h

Noëlle Gerber sur le toit de l'Europe !
Noëlle Gerber sur le toit de l'Europe ! - Frédéric Drouet - Objectif Montagne

A 28 ans, Noëlle, non-voyante a gravi le Mont-Blanc !

Diffusion du dimanche 12 novembre 2017 Durée : 51min

A la fin de cette belle rencontre Noëlle Gerber nous a fait cette confidence en souriant : « Nous avons fait un petit mensonge, car j’ai eu 29 ans mercredi dernier ! »

Quel personnage que cette jeune femme, avocate à Grenoble (et qui cherche un emploi de juriste) ! Quel personnage et quelle énergie ! Noëlle souffre d’une maladie génétique de l’œil depuis sa naissance, une rétinite pigmentaire, qui fait que sa vue décline d’année en année. Elle se déplace aujourd’hui avec sa canne blanche, entrevoit les silhouettes et un peu les couleurs (en se tenant très près). Comme elle le souligne : « Si je vous croise dans la rue, je ne vous reconnaîtrai pas, sauf si vous me parlez ! »

Parce que le sommet du Mont-Blanc est un joli symbole, (symbole des forces du corps, de l’esprit et de l’âme, écrivait l’Américain Erik Weihenmaier qui, aveugle depuis l’âge de 13 ans, a gravi l’Everest en 2001), Noëlle avait décidé de se lancer dans cette aventure, pour se prouver qu’elle avait, elle aussi, accès au bonheur de gravir les montagnes. Ce faisant, elle ne pouvait ignorer que son message d’optimisme, son énergie et sa force au cours de cette ascension, aideraient sans doute des gens atteints d’un handicap, à croire en eux. Avec son ami d’enfance Simon et un guide Frédéric Drouet, Noëlle raconte dans Passion Montagne cette course merveilleuse qui l’a posée sur le toit de l’Europe, elle nous dit ses doutes, ses enthousiasmes et ce goût du dépassement de soi si nécessaire pour arriver sur ce sommet. On sent bien qu’elle raconte, à travers ses pas dans la neige, la force du partage, ce sentiment bienveillant qui a animé cette cordée. Un vrai plaisir que de l’écouter : dans chaque parole, son sourire, sa joie de vivre, ou lorsque le Mont-Blanc ressemble au plus sympathique des objectifs !

Et si nous pratiquions la Cani-rando ?

En attendant que la neige abonde pour se promener dans la petite nacelle d’un traîneau tiré par un attelage de chiens, notre reporter Alain Salomon, nous laisse essayer la cani-rando. Ou comment se balader différemment en montagne avec un chien. En Belledonne dans le pays d’Allevard, à la Ferrière, Eric et Pascal Boubert proposent justement cette activité, en parallèle de leur élevage de chiens. Ils écrivent sur leur site : « Ce que nous proposons : vivre l’expérience de la conduite d'attelage et dépasser les clichés "faire du chien de traîneau" ou d'une activité neige ou terre. Vous allez vivre un moment très particulier de complicité avec les chiens de traîneaux afin d'emmener karts, traîneaux ou trottinette le long de la piste. Vous utiliserez le kart/trottinette ou le traîneau pour conduire l'attelage à travers des parcours très variés, profitant d'un cadre montagnard resté préservé. »

Le site d'Eric et Pascal Boubert