Toutes les émissions

Passion Montagne

le dimanche de 11h à 12h et rediffusion de 18h à 19h

Haute-Savoie
Haute-Savoie

Danilo Zanin, un penseur qui galope !

Dans le studio de France Bleu, quand il parle, Danilo Zanin, l'invité de Passion Montagne, ferme les yeux et laisse ses mots vagabonder. Il a publié "Je marche donc je suis" (ed. Mango), Danilo est un accompagnateur en montagne qui entend nous réapprendre à marcher !

Passion Montagne - Emission du 5/11/2017 - Danilo Zanin

Je marche donc je suis, de Danilo Zanin - Aucun(e)
Je marche donc je suis, de Danilo Zanin

Marcher pourrait-on dire avec Danilo Zanin est un peu un prétexte. Marcher pour cet homme qui s'était découvert des problèmes de "souffle" c'est d'abord une invitation à s'ouvrir au monde. Comme il l'écrit dans son livre : "La marche, en plus de soulager les tensions et de nous libérer de nos charges physiques et émotionnelles, est également propice à la méditation et la pleine présence : elle nous permet de ressentir pleinement la joie d’être au monde."

Et de fait, lorsque Daniel parle de la marche dans nos montagnes, dans les déserts ou dans l'Himalaya (où il partait le lendemain de son intervention), il en parle comme d'un art. Un art qui mêle le souffle, et les pas. Avec lui nous découvrons les rythmes de la marche afghane, de la marche consciente, et c'est une première (en studio) il nous enseigne la bonne respiration et le bon geste qui permet d'éviter toute fatigue, toute douleur... On aura bien sûr tout intérêt à se plonger dans son livre d'autant que l'on peut y scanner des codes qui permettent d'accéder à des vidéos. Ce Savoyard qui organise des stages étonnera plus d'un marcheur et ces précieux conseils viendront à bout de nombre de genoux douloureux ! Mais plus encore, son art de marcher saura réconcilier nombre de ceux qui ignorent la beauté de marcher dans la nature !

A la recherche du mosasaure en Chartreuse

Pour son reportage, Passion Montagne s'est posé quelque part en Chartreuse sur un site de fouilles paléontologiques dans la vallée des Entremonts, avec un « chasseur de fossiles » amateur qui a découvert un squelette de mosasaure, un reptile marin d'un peu plus de 60 millions d'années.

Christophe Garnier a donc rejoint Frédéric Dumont qui, marteau à la main, lui a raconté cette étrange découverte d'un fossile de reptile marin. Une première puisque Frédéric Dumont a gardé pendant longtemps le secret sur l'emplacement de ce site. Depuis, une équipe de paléontologues du muséum national d’histoire naturelle est venue fouiller le site en quête de ce fameux squelette de mosasaure. Mais on n'oubliera pas que c'est un chasseur de fossiles, un pur amateur éclairé, Frédéric Dumont, qui a découvert les premières vertèbres en connexion de ce fossile exceptionnel.