Toutes les émissions

Passion Montagne

le dimanche de 11h à 12h et rediffusion de 18h à 19h

Haute-Savoie
Haute-Savoie

La GTA met en scène et en oeuvre les plus beaux itinéraires des Alpes

Diffusion du dimanche 27 mai 2018 Durée : 50min

La Grande Traversée des Alpes (GTA) en sursis ?

La GTA est l’association qui depuis des années met en scène et en œuvre les plus beaux itinéraires des Alpes. Passion Montagne a accueilli son président : le journaliste Guy Chaumereuil.

Tout juste rentré du Népal (voir son article dans Libération Arughat Bazar vous salue bien), Guy Chaumereuil, créateur et grand ordonnancier du Grand Bivouac à Albertville, est venu nous raconter pourquoi tout récemment un communiqué de presse portait ce titre inquiétant : Mortelle randonnée pour la Grande Traversée des Alpes. En effet si la région Auvergne Rhône-Alpes a finalement maintenu sa participation financière à l’association, la Région Sud (ex Provence Alpes Côte d’Azur) a prévu de se retirer, ce qui amputerait la GTA de quelques 300 000 euros. Une somme qui sonnerait le glas de cette association qui génère des retombées économiques directes à hauteur de 17 millions d’euros dans l’Arc alpin, du Léman à la Méditerranée. 

Rappelons que la GTA avec ses six grands itinéraires a littéralement réinventé le concept de vacances itinérantes. Et qu’on se rassure il ne s’agit pas de voyage au long cours, réservés à des adeptes de la marche « forcée ». L’itinérance, c’est parfois simplement de passer deux nuits hors de chez soi avec conjoint et enfants ou amis. C’est bien sûr de la marche à pied sur le célèbre GR5 ou sur la Via Alpina, mais c’est aussi rouler à moto, à vélo ou en voiture sur les grandes routes des Alpes. La GTA réunit tous les acteurs et opérateurs du trajet : restaurants, hébergeurs, gîtes, accompagnateurs, etc, il vous reste à choisir votre rêve : un séjour sur les routes de la lavande, un autre sur les routes du soleil, ou encore les grands cols des Alpes en vélo électrique. La GTA vient d’ailleurs de publier le premier topo « VAE » (vélo à assistance électrique) chez Glénat : l’occasion de découvrir les Alpes avec ce formidable véhicule silencieux qu’est le VAE. Espérons que les régions suivent les départements, les communautés de communes qui ont bien compris depuis longtemps l’utilité de cette belle association !

Le site de la GTA

Connaissez-vous les tavaillons ?

Notre reporter Alain Salomon s’est rendu chez Etienne Gallay à la Clusaz, l’homme qui fabrique des tuiles en bois en Pays de Savoie.

En vous promenant dans certains secteurs des Pays de Savoie, notamment dans les Aravis, vous avez sûrement remarqué que bon nombre d’habitations possèdent des toitures faites de petites tuiles en bois… Ces tuiles, on les appelle des « tavaillons » ou des « ancelles ». On eut tendance à délaisser ce savoir-faire durant le 20ème siècle mais il revient à la mode pour plusieurs raisons.  En premier lieu : la dimension écologique… Une toiture en tavaillon isole bien mieux qu’une toiture classique. 

Mais attention : si aujourd’hui certaines communes encouragent, voire imposent ce type de couverture, cela ne veut pas dire que tous les toits en tavaillons sont de production locale, loin s’en faut… Alors comment fabrique-t-on les tavaillons de manière traditionnelle ? rendez-vous à La Clusaz, chez Etienne Gallay, l’un des deux seuls artisans qui fabrique encore des tavaillons en Pays de Savoie. Un travail délicat et complexe car réaliser une toiture en tavaillons d’environ 150m², entre la réalisation et la pose, nécessite environ 2 mois et demi de travail !

Le site d’Etienne Gallay.