Émissions Toutes les émissions

Passion Montagne

le dimanche de 11h à 12h et rediffusion de 18h à 19h

55min

Catherine Seigneur, créatrice de la page facebook « Humans of Chamonix »

Par et le dimanche 29 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Catherine Seigneur créatrice de "humans of Chamonix
Catherine Seigneur créatrice de "humans of Chamonix © Radio France - @jm asselin

Catherine Seigneur aime avec passion la ville de Chamonix. Au travers de 500 portraits, dans le cadre du projet "Humans of Chamonix", elle raconte celles et ceux qui fréquentent Chamonix.

Humans of Chamonix

« Humans of » est un concept crée en 2010 par l’Américain Brandon Stanton à New York. Il s’agit d’une manière de raconter des parcours de vie, tracer des portraits en quelques lignes de gens qui sont connus ou totalement anonymes.

Catherine Seigneur

Catherine Seigneur est la créatrice de la page « humans of Chamonix » sur Facebook. Catherine Seigneur fut l’épouse de Yannick Seigneur, un très grand guide et alpiniste qui nous a quitté il y a 15 ans. Elle a construit sa famille à Chamonix et raconte depuis 4 ans, celles et ceux qui fréquentent cette cité au pied du Mont Blanc.

"humans of" est une façon de signifier que la fraternité existe et que chacun est « intéressant "

Professeur d’allemand à Genève, Catherine profite de ses week-ends et de ses vacances pour revenir dans le chalet familial à Chamonix. C’est dans la rue, un bar, un sentier ou un refuge, qu’elle aborde celles et ceux qui accrochent son regard. Elle les photographie, les enregistre puis rédige leurs portraits qu'elle publie sur Facebook mais sans mentionner leurs noms, libre à chacun de se reconnaître , de les reconnaître.

En quelques années, elle a tracé une incroyable galerie de plus de 500 portraits. On peut retrouver ses portraits (photos et ITW) sur facebook et sur le site humans of chamonix.com. La galerie est éclectique, et si l’ on trouve des guides, des moniteurs de ski, des alpinistes, on découvre aussi de portraits touchants comme celui-ci :

La branchitude : Je suis des Praz de Chamonix. Ma famille est installée là depuis des générations. J’aurais pu rester là. C’aurait été la solution la plus simple pour une vie rectiligne. Mais depuis que je suis petite, je suis en surpoids. Plus ou moins selon les périodes. On s’est beaucoup moque de moi, enfant. Chamonix et sa dictature du sport, de la performance, de la minceur, de la jeunesse, de la branchitude. La dictature est dans la tête des gens. J’ai émigré en Angleterre depuis 13 ans. Les Anglais m’acceptent telle que je suis. Je suis bien là-bas. Ils sont tolérants. Les différences sont valorisées. Je suis cadre dans une entreprise à Carlisle et je gagne bien ma vie. Suis arrivée à cela toute seule et j’en suis fière.

Si pendant l’émission, Catherine Seigneur nous a longuement régalé avec son travail elle nous a livré également un scoop : le journaliste Philippe Bonhème (Alpes Magazine) est en train de rédiger la biographie de Yannick Seigneur ! Nous en reparlerons à coup sûr.

Le reportage : l’auberge de jeunesse de Val Cenis-Lanslebourg

l'auberge de jeunesse de Val Cenis - Aucun(e)
l'auberge de jeunesse de Val Cenis - @christophe Garnier
une auberge pour tous à Val Cenis - Radio France
une auberge pour tous à Val Cenis © Radio France - @CH Garnier

Christophe Garnier nous invite à vivre la montagne en toute saison et à découvrir un mode d’hébergement un peu différent de l’hôtellerie ou des locations meublées. À Val-Cenis en Haute-Maurienne, découverte de l’auberge de jeunesse. Geoffrey Obry, le directeur de cette auberge de jeunesse, vous accueille quel que soit notre âge dans ce lieu fort convivial et financièrement très accessible.

Il faut savoir qu’il existe dans les Alpes de nombreuses auberges de jeunesse tant à la Clusaz, qu’à Chamonix, Chamrousse, serre-Chevalier ou la Toussuire. Presque une cure de jouvence !