Toutes les émissions Émissions

Le dimanche de 11h à 12h

La réalité des colères du Granier

L'éboulement du Granier en Chartreuse

Passion Montagne du dimanche 30 octobre 2016

Par et

Depuis le 13 ème siècle, en Chartreuse, la montagne du Granier ne reste pas en place. Fabien Hoblea, chercheur et spéléologue décrypte pour Passion Montagne l'histoire d'une montagne qui s'effondre régulièrement.

La réalité des colères du Granier

Le Granier montagne emblématique qui domine Chambéry connait des colères qui datent de quelques siècles.

Ainsi dans la nuit du 24 au 25 novembre 1248 un gigantesque glissement de terrain a fait disparaître une partie de la montagne. On estime le nombre de victimes à près de 1000. L'éboulement ayant rayé de la carte plusieurs villages, dont celui de Saint André, siège du Décanat de Savoie. On estime à plus de 500 millions de m3 la masse de débris qui a déboulé dans la plaine, créant ces fameux terrains sur lesquelles croissent de très belles vignes... Depuis cette date, le Granier s'est manifesté plus ou moins régulièrement. Fabien Hoblea, président du Conseil Scientifique du Parc de Chartreuse, est enseignant-chercheur en géographie environnementale à l’Université Savoie-Mont Blanc.

Fabien Hoblea lors d'exploration spéleo en Chine - Aucun(e)
Fabien Hoblea lors d'exploration spéleo en Chine - @FX DE Ruydts

"A l’origine d’un Observatoire participatif de l’eau en Chartreuse-Guiers, ce savant ouvert aux profanes est également ancien champion de course à pied en milieu naturel qu’on appelle le trail, et de longue date passionné de spéléologie. Des activités constitutives de l’identité du Parc" (ainsi le décrit le bulletin du parc Naturel de Chartreuse).

Pour Passion Montagne Fabien Hoblea raconte les mille et un secret de cette montagne qui a attiré les ours des cavernes, les spéléologues et les alpinistes. il nous explique avec simplicité "le laves torrentielles" et nous rassure quant à la probabilité d'un éboulement catastrophique... En reportage, nous sommes retournés à Sallanche au Château des Rubins.

. Christophe Garnier a visité pour nous ce centre de la nature montagnarde. 600 m2 d'exposition pour appréhender la montagne sous tous ses aspects. Nous y étions accueillis par Anne-Claire Colomb, Maryvonne Charamel et le directeur Emmanuel Chalère.

La semaine prochaine Passion Montagne se penchera sur les métiers de la montagne et l'économie montagnarde, bonne semaine dans la pente !

Coulée de lave torrentielle au Granier suite aux éboulements de 2016 - Aucun(e)
Coulée de lave torrentielle au Granier suite aux éboulements de 2016 - @collection Fabien Hoblea

Partager sur :