Replay du dimanche 3 janvier 2021

Le mariage d'Echivard

Didier Béoutis du magazine la vie mancelle et sarthoise s'est penché sur la vie et l'oeuvre foisonnante d'Albert Échivard (1866-1939). Talentueux et facétieux, l'artiste Manceau semble avoir vécu deux vies.

Albert Echivard
Albert Echivard

Albert Échivard semble avoir vécu deux vies. Ou plutôt, deux morceaux d'une vie brisée à la mort de son fils Maxime, tué dans la Somme, le 2 octobre 1914.

Ce drame dont il ne se remettra jamais nourrira toute sa « deuxième » vie d'homme et d'artiste. 

Mais Maxime est aussi dans le cœur de celle qui lui était promise, Renée Borgeais. Sur le terreau de leur chagrin, et malgré une différence d'âge de 29 ans, va naître un amour inattendu. Le père et la fiancée se marient en 1917 et auront deux garçons.

Voici la seconde partie de cette histoire racontée par Didier Béoutis spécialiste du Patrimoine en Sarthe  sur France Bleu Maine

Mots clés: