Replay du dimanche 24 mai 2020

Madame, voici le croque-monsieur

- Mis à jour le

C’est un des grands classiques de la cuisine de bistrot. Typiquement français ce sandwich chaud se fait à la poêle, au four, ou encore mieux : dans un toaster à Croque-Monsieur.

Toaster ou ne pas toaster son croque-monsieur
Toaster ou ne pas toaster son croque-monsieur © Getty - Annick Vanderschelden photography

Le Croque-Monsieur serait né à Paris en 1910, non loin de l’Opéra, dans un bistrot du boulevard des Capucines. Chaque soir, à la sortie des théâtres, des hordes de clients affamés prennent d'assaut les brasseries du quartier.

Un cuisinier a une idée de génie !

Un jour, en panne de pain-baguette le patron du Café “Le bel âge”, Michel Lunarca, confectionne un sandwich au pain de mie, qu’il passe au four plus lui donner du croustillant. Le succès est au RDV. Cette invention est tellement gourmande qu’elle sera citée par Marcel Proust dans son roman « À l’ombre des jeunes filles en fleurs ». 

Entrons dans la cuisine du chef Hubert Bonnefous.

Hubert Bonnefous, le coq monsieur !
Hubert Bonnefous, le coq monsieur !

Notre petite info :

Le record du Monde du plus grand Croque-Monsieur est détenu par des strasbourgeois. Il mesure 3m20 sur 3m20, c’est dire près de 10m3 ! Pour réaliser leur exploit il ont liquidé : 300 tranches de pain de mie, 40 litres de béchamel, 50 kilos d’emmental et 60 kilos de jambon.

Mots clés: